Les Caméléons + Prajna – Strasbourg

par |
C'est dans le cadre de la tournée "Joyeux Bordel", que toute la fine équipe des Caméléons a fait halte à la Laiterie de Strasbourg pour distiller son savoureux cocktail musical, fait de guitares saturées, de cuivres enflammés et de bonne humeur communicative. Récit d'une soirée à l'ambiance tropicale.

cameleons_04Après plus de 10 années d’existence, des centaines de concerts à leur actif, 5 albums studio et un DVD en préparation, les Caméléons sont bel et bien devenus une figure incontournable du rock français. Malgré la récente fermeture de Small Axe leur distributeur, ces presque vétérans de la scène hexagonale sont toujours là et plus en forme que jamais. Cette date de Strasbourg sera également l’occasion de présenter au public le nouveau guitariste, chargé de la lourde tâche de remplacer Tony, qui vient de quitter le groupe il y a peu.

Il est 20h45 lorsque devant un parterre déjà bien rempli, les 3 Nantais de Prajna montent sur scène. Issus eux aussi de l’écurie Small Axe, Prajna propose une musique métissée , à la croisée du rock, du trip hop et du ragga, le tout sur fond de textes engagés et militants. Le chanteur, accompagné d’un violoncelliste et d’une basse, est une vraie pile électrique et ne ménagera pas ses efforts tout au long des 45 minutes que durera le concert. Parfois un peu répétitif, les bonnes vibrations sont néanmoins au rendez-vous, et le set se déroule tranquillement devant un public visiblement conquis.

Après un court rappel de Prajna et une rapide transition, c’est au tour des 8 membres des Caméléons de rentrer un à un sur scène, sous un concert d’applaudissements. La fosse se fait de plus en plus compacte, et commence à pogoter joyeusement dès les premières notes de Madre Mia. Le groupe est au taquet et enchaîne les morceaux sans temps mort. Si sur les premiers titres la voix de Jean Jean est un peu noyé sous les guitares, cela ne tarde pas à se corriger et force est de constater que la réputation scénique des Caméléons est amplement méritée. Le son est nickel, les lights irréprochables et toute la troupe se donne au maximum.

cameleons_25« Joyeux Bordel « , le titre n’aurait pas pu être mieux trouvé. Lorsqu’au bout de 20 minutes de concert, le groupe joue les premiers accords de « Pas de Bol « , le public prend littéralement la scène d’assaut et ceci de façon légèrement irresponsable il faut bien l’avouer. Les musiciens font tout ce qu’ils peuvent pour finir le morceau tout en gardant le sourire. Malheureusement, l’ampli de Vincent, un des guitaristes, n’a lui pas survécu à l’enthousiasme débordant de la jeunesse strasbourgeoise. Après avoir tenté malgré tout de continuer le set, le groupe se voit obliger de faire une petite pause pour essayer de réparer les dégâts. L’entracte ne durera que quelques courtes minutes, et après avoir menacé de foutre à poil le prochain qui s’avisera de dégrader le matériel, le concert reprendra de plus belle comme si de rien n’était. Cette petite pause forcée n’aura refroidi personne, et l’ambiance redoublera même d’intensité.

Dédicace au petit Nicolas et au Baron sur « Je suis un con « , tout le monde à poil sur « Tout le monde à poile « , « Todos  » reprit en cœur par toute la Laiterie et 2 rappels pour clôturer la soirée en beauté. En un peu plus d’1h30, les Caméléons auront fait l’unanimité et très rares sont ceux qui n’auront pas été conquis par leur rock festif imparable. Vivement le prochain !

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Fondateur de Discordance.

2 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Dimanche 20 mars 2005
    gros tom a écrit :

    Bonjour,
    J’aimerai avoir des précisions quant a la sortie du dvd des caméléons si vous en avez ce serai sympa de me répondre
    merci
    gros tom

  2. 2
    Pascal
    le Lundi 21 mars 2005
    Pascal a écrit :

    Le DVD est quasiment terminé mais je n’ai pas d’infos sur sa date de sortie. Un CD live devrait également précéder la sortie du DVD de quelques jours.

Réagissez à cet article