Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi – M. Malzieu

par Pauline|
Mathias Malzieu, chanteur de Dionysos, revêt de nouveau son costume d'écrivain, après la publication d'un recueil de nouvelles, 38 mini westerns avec des fantômes .

malzieuLa perspective de voir son univers féerique se concrétiser dans un roman met forcément l’eau à la bouche. Un roman paru en 2005 chez Flammarion en 2005 et un petit bijou de littérature fantastique et onirique à dévorer.

L’histoire peut se résumer ainsi : Mathias, jeune chanteur rêveur, se voit confronter à la mort de sa mère. Giant Jack, un géant à l’ossature rouillée, docteur en ombrologie, l’aide à traverser cette épreuve grâce aux vertus apaisantes de son ombre. Vous l’aurez compris, la vie du chanteur se mêle aux vertiges d’une imagination débordante. Mathias Malzieu décrit à merveille les différentes phases du deuil, de la colère à l’acceptation, et ce, au cours d’un merveilleux voyage au pays des Morts.

Il est doux de se promener dans cet univers onirique à la musique enchanteresse. Mathias Malzieu n’est pas musicien pour rien ; mes yeux se délectent de la mélodie des mots.

Et ce n’est pas un goût prononcé pour Dionysos qui serait la principale raison de cette critique dithyrambique; cette auto-fiction est un réel plaisir à lire. Le livre est relativement court et le voyage est d’autant plus bref que la plume de l’écrivain nous berce de bout en bout.

On en reviendrait presque à exécrer ces moments où la fantaisie s’évapore au profit d’une écriture plus prosaïque. Heureusement, même durant les instants les plus réalistes (tels que l’enterrement) le fantastique s’infiltre doucement entre les lignes.

Une petite merveille que ce Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi . De la mélancolie magique, une rêverie triste, du bonheur à l’état pur.

À présent, je file me plonger dans le deuxième roman de l’écrivain, La Mécanique du Coeur ( Flammarion, 2007), qui, rien que par son titre, me laisse déjà rêveuse.

Partager !

1 commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Vendredi 11 juillet 2008
    Arno Mothra a écrit :

    Tu constateras que « La Mécanique du coeur » est un chef d’oeuvre, malgré deux anachronismes que Mathias Malzieu aurait pu éviter… Ce livre s’avère d’ailleurs beaucoup plus féérique et fantastique, beaucoup plus poétique aussi.

    « Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi » n’a strictement rien à voir avec « La Mécanique », de par un récit beaucoup plus sombre et torturé (on sent le fantôme de sa mère rôder toutes les cinq minutes). J’ai beaucoup aimé le passage où Mathias s’envole au pays des morts. Le géant est dément également, tout au long du récit.

    Une seule certitude: lis absolument son dernier livre, d’une beauté rare et qui marque sérieusement le lecteur ;)

Réagissez à cet article