Oscar et la dame rose – Eric-Emmanuel Schmitt

par |
Eric-Emmanuel Schmitt traite le sujet difficile qu'est la confrontation des hommes et plus particulièrement celle des enfants face à la mort.

2226135448-08-lzzzzzzz Oscar a 10 ans mais il en paraît 7. D’ailleurs son surnom à l’hôpital, c’est « Crâne d’œuf « .

Oscar a 10 ans. Il va mourir. Ses jours sont comptés. Et il le sait.

Pourquoi les adultes évitent-ils d’aborder le thème de la mort avec lui ? Ce n’est déjà pas facile comme ça, alors si en plus les adultes lui cachent la vérité … même ses parents !

Le silence de Mamie-Rose lorsqu’Oscar lui demande : « Elle est ratée, mon opération, Mamie-Rose ? », est sa manière à elle de dire oui. Cette franchise va rapprocher le petit garçon et la vieille dame. Ils vont s’inventer un monde imaginaire qui va leur permettre de se battre.

Oscar va également écrire une lettre quotidienne à Dieu pour lui faire part de ses états d’âme, préoccupations et souhaits. Finalement, Oscar vivra jusqu’à l’âge de 110 ans.

Les 12 lettres vont être retrouvées par Mamie-Rose, qui les lira les yeux pleins de larmes et le coeur gonflé en repensant à son petit Oscar.

Éric-Emmanuel Schmitt a choisi de traiter ce sujet avec un style léger et philosophique. Le résultat est plus que réussi. Ouvrage destiné à chacun de nous, qui sommes touché de près ou de loin par la mort. Le petit Oscar nous donne une sacrée leçon de vie.

Partager !

En savoir +

Pour en savoir plus sur l’auteur et ses œuvres, se rendre sur son site officiel

A propos de l'auteur

Image de : Après une courte et intense carrière dans le monde du marketing, Anne-Laure s'est lancé dans la grande aventure! En 2009, elle intègre l'Institut des Métiers de la Communication Audiovisuelle en Avignon, et sait à présent manier avec dextérité caméras, appareils photos, microphones et bancs de montage en tous genres. Elle apporte son soutien journalistique à la rédaction de radio Raje en Avignon en réalisant interviews et chroniques. Discordance, elle l'a vu naître et grandir, faire ses premiers pas sur la toile, et participe de manière épisodique à son contenu rédactionnel. Bref, vous l'aurez compris, Anne-Laure touche à tout, l'image, le son, l'écriture, mais elle aime aussi les éclairs au café, qu'on lui raconte des histoires d'amour, le Japon, l'accordéon, les abricots, les sorties en raquettes, les jeux de société, les voyages (pas organisés), les apéros entre amis, le clafoutis aux cerises et le bon vin.

1 commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Vendredi 8 avril 2005
    Gaëlle a écrit :

    Le regard d’un enfant sur la vie, la maladie et la mort. Drole, réaliste, émouvant, ce livre vous touchera forcément.

    Eric-Emmanuel Schmitt a su traiter le sujet avec la simplicité d’un enfant. Mais il a employé les mots justes.
    Ne passer pas à coté de ce petit trésor…

    Merci Anne-Laure!

Réagissez à cet article