Les Meltones | Maroquinerie | 22.11.11

par |
A priori, rien n’aurait dû vous conduire à trouver leur nom sur ces pages, Les Meltones, groupe de rock  franco-français, un de plus, que nous avions eu l’occasion de découvrir lors d’un concert peu convainquant à la Plage de Glazart cet été.

Juste l’intuition d’un malentendu, d’une rencontre ratée, d’aprioris qui bouchent les oreilles et les yeux. Ils ne sont pas aidés, faut dire:  Jeunes, très jeunes, ils sont beaux sur scène. Propres, très propres ils sont portés par les réseaux sociaux et My Major  Company, (dont « Grégoire »  reste le crime contre la musique le plus abouti  de ce siècle). À fuir donc donc pour les porteurs  de pins : « c’était mieux avant » et « dégagez c’est français ».

La  Maroquinerie   fait  pourtant des miracles. Le groupe s’y  produit ce 22 novembre avec Eva Spector  et Ava  en première partie . Avec leur album Nearly Colored produit  par Zdar ( Cassius) le groupe a changé de dimension  et séduit une multitude de fans qui se serrent dans la salle parisienne ce soir-là. Côté son, le travail de Florent Livet a donné une crédibilité énorme aux créations musicales  de Thomas (chant et basse), Étienne (batterie), Pierre et Daniel (guitares).

Les influences musicales mainstream à la – « Coldplay – Radiohead je suis trop fan » s’estompent et finalement c’est un vrai groupe que nous découvrons ce soir. Bonne ligne de basse bien grasse, gentillesse convenue oubliée, refrains qui restent en tête, énergie à revendre et public  transporté  par autant d’insolence.

Mais dis-donc, ne serait-ce pas la recette d’un excellent groupe et d’un bon concert ça ?

Crédit photo: Mauro Melis

Partager !

En savoir +

Les Meltones sur le web : http://www.myspace.com/meltonesmusic
Merci à  Julie de Aoura  pour cette redécouverte .

A propos de l'auteur

Image de : Live Music & Social Photographer. http://www.mauromelis.fr.

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article