Dillinger Escape Plan – Miss Machine

par baboon666|
Amis barrés bonjour. Voici aujourd'hui la chronique d'un album aussi différent (dans le sens anti-conventionnel du terme) qu'excellent. Dillinger Escape Plan a toujours fait parti de ces groupes qui ne connaissent que le mot riff mais qui ignorent tout des notions de refrains ou de couplets... et ce n'est pas un mal.

dillingerLeur dernier album en date:  » Miss Machine  » (sorti en juillet 2004) leur a permis d’arriver à un niveau de composition tout simplement génial. Leur musique oscille entre un hardcore-metal fortement déstructuré et des passages très free-jazz venant aérer les morceaux lors de breaks inattendus et très bien sentis.

Cet album est certes beaucoup moins torturé que leurs précédentes oeuvres, mais c’est aussi en cela qu’il est le plus abouti. En effet, on retrouve ici et là des passages plus calmes qu’à l’accoutumé ainsi que du chant mélodique lorgnant par moments vers de l’émocore (style Deftones ou Faith no More ).

Toutes ces nouveautés se marient à merveille avec la brutalité complexe du reste du CD. Bref, si vous ne pouvez l’acheter, volez-le !

Ces gars-là font leur musique avec leurs tripes (un peu comme Cannibal Corpse ) et propose également un DVD d’une heure dans un superbe digipack accompagnant le CD. Si vous pouvez les voir en concert, foncez-y car je suis certain que c’est le groupe le plus déjanté que j’ai pu voir sur scène en 8 ans de concert.

Dillinger Escape Plan est composé de 5 gaillards qui jouent comme des demi-dieux tout en effectuant des sauts et des acrobaties d’épileptiques, le tout sans louper une seule croche. Et en écoutant le CD, vous vous rendrez compte que ce n’est pas là une mince affaire.

Partager !

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article