Society 1 – The sound that ends….

par |
Fausse provoque ou vrai groupe de tarés ? Le cas Society 1 intrigue. Mené par Matt "The Lord" Zane, ces quatre là ne font pas dans la finesse. Sex, Drogue et Rock'n roll, le cocktail n'a rien d'original mais arrive néanmoins toujours à faire recette. Amateurs d'atmosphère décadente et de shows malsains, Society 1 est fait pour vous....

mosh290L’intérêt suscité par le groupe tiens pour beaucoup à la personnalité pour le moins étrange de son chanteur et leader. Ancien professionnel du X, reconverti dans le rock, Matt Zane mêle rites magiques avec un discours pseudo-politique prêtant surtout à sourire. Adepte de performances extrêmes, il n’a pas hésité à faire un concert entier suspendu à même la peau, à des crochets de bouchers. Un vrai bout-en-train ce garçon….

The sound that ends all creation . Titre plutôt ambitieux et tout un programme en perspective. Est ce là donc l’album ultime de la scène indus ? Celui qui reléguera tous les autres au rang de musique d’ascenseur ? Certainement non. Mais Society 1 s’en tire tout de même avec les honneurs avec ce quatrième opus en six ans d’existence.

L’album s’écoute plutôt bien, même si il ne contient rien de révolutionnaire. Produit par Wayde Norton de Static X, on sent quelques légères influences néo et émo distillées tout au long des 12 morceaux qu’il contient. Sans atteindre des sommets musicaux, The sound that ends all creation ravira sans aucun doute les adeptes du genre. Le son est plutôt brouillon mais des titres comme It isn’t me, 6 Months ou encore Touch of Girl arrivent à tirer leur épingle du jeu et rappelleront aux fans de Ministry et de KMDFM d’excellents souvenirs.

Malgré tout, la folie et la provocation prétendument revendiquée par Zane a bien du mal à transparaître en studio. Voici donc un groupe à surtout découvrir en live. Ça tombe bien, Society 1 assurera la première partie de Paradise Lost sur toute la tournée européenne à venir. Expérience intéressante en perspective…..

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Fondateur de Discordance.

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article