Pimp my jaquette ! – The Social Network

par |
Parce qu'il y a deux manières de vendre un film entre le moment où il arrive en salles et celui où il se retrouve dans les bacs d'un revendeur de DVD et blu-ray, Pimp my jaquette ! revient sur les différences les plus marquantes du genre.

L’affiche de cinéma:

Les premiers teasers de The Social Network ont misé sur le potentiel « suspense », voire « thriller » et ont fait monter en puissance l’idée d’un film autour d’une personnalité tout à la fois géniale, inquiétante, et pas forcément sympathique. C’est donc le visage de Mark Zuckerberg/Jesse Eisenberg en gros plan, coupé de moitié qui apparait sur le visuel de l’affiche. Le regard impitoyable, l’œil injecté de sang, il peut évoquer dans un même mouvement un être froid et calculateur, une personne qui a banni le sommeil de sa vie – renforcé par un cerne très creusé – ou plus simplement quelqu’un de déterminé qui ne laissera aucun obstacle se mettre en travers de son chemin. L’accroche « On ne peut pas avoir 500 millions d’amis sans se faire quelques ennemis » vient parachever le tout en introduisant l’idée d’une menace violente qui pèse sur ce personnage.

La jaquette du DVD :

Le film est devenu un véritable succès critique et commercial et a raflé un nombre conséquent de prix et récompenses. Il a autant été vu par les geeks que les utilisateurs lambda de Facebook qui ne connaissent rien à l’expression « bouffer du code », et dans l’ensemble tout le monde s’est accordé à dire qu’il s’agissait d’une grande réussite cinématographique, capable de parler intelligemment la révolution 2.0 sans la présenter comme d’une menace dangereuse. L’image de Mark Zuckerberg s’en est trouvé modifiée, grâce à l’interprétation de Jesse Eisenberg qui plutôt que de chercher à copier son modèle se l’est approprié jusqu’à en faire un type brillant, très intelligent et devenu très sympathique. C’est cette image qui apparait désormais sur la jaquette du DVD : un garçon souriant, très entouré, indéniablement cool. On y a ajouté plusieurs citations des critiques presse  issues pour la plupart de magazines généralistes, qui en disent finalement beaucoup moins que les deux citations issues de la presse culturelle représentées par Première et Les Inrockuptibles.

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Née en 1981, Chloé Saffy vit à Toulouse. Sur le net, elle est l'auteur du blog My Way Or The HighWay et a collaboré au e-magazine d'opinion Ring. Adore, son premier roman a été publié en 2009 aux Editions Léo Scheer. On peut également la retrouver sur son site : http://www.ohmydahlia.com [Crédit photo: Kelly B.]

6 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    Yves Tradoff
    le Mardi 29 mars 2011
    Yves Tradoff a écrit :

    Excellent! La transformation est assez radicale pour le coup.

  2. 2
    le Jeudi 31 mars 2011
    Domino a écrit :

    Euh alors là, j’ai pas compris… C’est ironique ou c’est une vraie rubrique? Les différences entre une pochette de dvd et une affiche de film, sérieusement?

  3. 3
    Pascal
    le Jeudi 31 mars 2011
    Pascal a écrit :

    Sérieusement.

  4. 4
    le Jeudi 31 mars 2011
    Domino a écrit :

    Vous etes fous, c’est la rubrique la plus inutile du monde, mais bizarrement, j’aime bien, parce que c’est en meme temps original ah ah…

  5. 5
    Loïc
    le Jeudi 31 mars 2011
    Loïc a écrit :

    Comme l’écrit Domino c’est original mais pour l’instant ça n’apporte en effet pas grand-chose. Il a été décidé de vendre le film autrement et de rendre le personnage de Zuckerberg plus sympathique de prime abord. Bon. Soit.
    Personnellement j’attends de voir le prochain article de ce genre avant de me faire un avis définitif mais ça me semble mal parti.

  6. 6
    le Jeudi 31 mars 2011
    Domino a écrit :

    Ah ben oui, je suis d’accord, ca demande à être développée … Mais le concept est sympa, donc du coup, je reviendrais jeter un oeil de temps en temps

Réagissez à cet article