Zombie Day 2010 au BIFFF de Brussels

par |
C’est chaque année la grande inconnue… Quand le Grand Rassembleur sort sa corne de brume et souffle le Grand Appel, de toute la force de sa cage thoracique décharnée, on ne sait jamais combien de joyeux lurons sortiront de leurs caveaux ou de leurs morgues pour répondre présent à la grande parade des morts-très-vivants du BIFFF !

Et si l’année passée avait été une édition très familiale, et sympathique, cette année est devenue la consécration avec plus de 500 participants officiels. Officieusement on parle du double !
A ce compte-là, les maquilleurs ont vite été débordés (vous comprenez, rendre plus vivants quelques 500 morts amochés, pas évident !) et certains se sont retrouvés un peu sur leur faim, ou obligés de s’ouvrir les joues eux-mêmes pour paraitre décents.

Mais fort heureusement, malgré un tel nombre de participants et un parcours rallongé dans les rues et les métros de Bruxelles, notre armée trébuchante arriva à bon port, (presque) saine et sauve.
Les organisateurs purent à nouveau se féliciter de cet état de fait, en remerciant également le service d’ordre qui n’aura pas perdu… son sang froid.

Au plaisir de vous retrouver dans la parade l’année prochaine, puisque, ce n’est pas encore officiel, mais ça le deviendra vite : le BIFFF, qui avait repris l’organisation cette année, risque fort bien de remettre le couvert pour un ZOMBIE DAY 5.

Alors, astiquez bien vos vieux os, car l’année prochaine, on retrébuchera encore !

Credits photo : M’O'C
Galerie complète : http://www.flickr.com/photos/mockery/sets/72157623727707613/

Partager !

En savoir +

Site officiel : http://www.bifff.net/

A propos de l'auteur

Image de : Sorti d'une école de Communication Visuelle de Bruxelles il y a 15 ans, directeur artistique belge basé à Paris depuis 10 ans, c'est un touche-à-tout dans le domaine des arts graphiques et du multimédia. Tour-à-tour photographe, graphiste, vidéaste, ou illustrateur, c'est aussi un IA ( Internet-Addict ), qui apprécie particulièrement le "cinéma-qui-possède-sa-petite-musique-intérieure", les "musiques-qui-te-donnent-des-images-dans-la-tête" et les événements culturels un peu décalés. De là à devenir chroniqueur pour Discordance... il n'y a qu'un pas, qu'il a franchi avec plaisir. Site web : http://www.mockery.fr

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article