You ! au Bus Palladium

par Mama|
Après moult changements d’heure pour l’évènement, on arrive au Bus Palladium la sueur au front priant à genoux pour que le show n’ait pas commencé.

Le ciel nous a écouté car juste le temps de s’installer que les She’s a Boy entament leur set. Le groupe est à l’aise sur scène et offre un pop rock entraînant qui parfois nous transporte sur une plage de sable fin du West Side américain. Venice beach au Bus Palladium. Comme le groupe le dit si bien sur son MySpace, « She’s a beach boy ». On se surprend à se dandiner au fur et à mesure que les chansons passent. Malgré une batterie très (trop ?) présente, on ne peut qu’apprécier cette mise en bouche avant le cataclysme musical qui nous attend.

D’habitude les 2 en 1 n’ont rien de très excitants , un shampoing/donneur d’orgasme, un yaourt/crème pour le visage. Un mélange Stuck in the Sound / I am un Chien ? You ! ? Pourquoi pas !

La FF (Fontao Family) sait faire patienter la salle en offrant en exclusivité le nouveau clip de You !, To Disappear. Un moment émouvant, une musique enivrante, on suit Pierre Lapin (photographe du groupe) lors d’une journée banale. Cette simplicité de l’image reste ce qu’il y a de plus touchant. Pas le temps de se remettre de ses émotions que les You ! envahissent la scène à coup de Mac et de guitares saturées.

José nous prend d’assaut avec sa voix et ses nouvelles compositions. La foule se fait plus dense devant la scène. Le groupe jongle entre morceaux qui envoient du bois façon dancefloor et envolées lyriques avec des instrumentaux magiques. Nous voilà au grand moment de ce soir,  I hate you sorte d’hymne du groupe. David Fontao quitte son ordinateur pour rejoindre son frère dans un duo de chant et de danse des plus appréciables à en croire les cris de la gent féminine. On sent la complicité des frères Fontao. Douglas et Romuald, eux sont toujours à font derrière pour assurer la musique.

Le Bus Palladium a du mal à se relever de ce concert, les lumières se rallument et on est encore sonné, on s’assoit, on prend un verre et on apprécie le DJ set assuré par le manager du groupe.

De retour à  la vie réelle, on se dit que finalement on va faire un tour au Monoprix du coin et revoir notre jugement sur les 2 en 1.

Crédits photo : Simone Fan

Partager !

2 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Vendredi 18 juin 2010
    nico a écrit :

    Hello,
    Ce ne sont pas les compo de JRF mais de Romuald, c’est quand même lui, You!, a la base ;)

    Bon weekend,
    N.

  2. 2
    le Samedi 19 juin 2010
    Dad a écrit :

    Les photos sont magnifiques !

Réagissez à cet article