Watcha – Phénix

par |
Capables du meilleur comme du pire, et dans le pire ce sont les meilleurs.... S'il y avait une phrase pour décrire ce que l'on peut ressentir après l'écoute de ce quatrième album des parisiens de Watcha, ce serait bien celle là.

wacthaPionniers du néo métal français, Watcha s’est taillé au fil des ans, une solide réputation de groupe de scène à coups de centaines de concerts ravageurs, ralliant un nombre de fans toujours plus nombreux. C’est dire que ce nouvel opus était attendu avec un mélange d’anxiété, d’impatience et de craintes par beaucoup. Allaient t-ils poursuivre sur des sentiers plus mélodiques à l’image de ce qui a été fait sur Mutant, leur précédant album ? Allaient t-ils se laisser prendre au piège des sirènes du rock FM à l’instar d’un Pleymo ? Allaient t-ils parvenir à retrouver la hargne de leurs débuts ?

Et bien à toutes ces questions la réponse est étrangement la même: Oui ! Car Phénix est un sacré fourre-tout où l’excellent y côtoie le très chiant. C’est un album qui s’écoute, la télécommande à la main, en allant directement aux 5-6 pistes du CD qui en valent vraiment la peine. Néanmoins ces quelques morceaux suffisent a provoquer le grand frisson et rendent la frustration encore plus grande que le reste des compos soit d’une telle banalité.

Au rayon des réussites, signalons le tant attendu Sam 4, qui après son intro magistrale, nous replonge instantanément dans l’univers Watcha avec ses riffs acérés et ses montées en puissance vertigineuses. De très bonne qualité également les titres Je t’emmène, Plus fort, l’énorme Dimebag en hommage à feu Dimebag Darell (ex- Pantera, Damageplan ), Woolf le Guerrier ou encore la Guerre des Nerfs . On y retrouve les 5 Watchamen en grande forme et très en place.

Les progrès faits en chant par Bob sont flagrants, même si certaines postures vocales peuvent agacer à la longue. Mais indéniablement c’est quand le groupe reste dans son registre habituel de grosses guitares et de chant à moitié hurlé qu’il reste le meilleur. Ce n’est pas tant la volonté de Watcha de faire des choses plus posées, plus funky ou simplement plus accessibles qui posent un problème sur ce CD, mais bel et bien l’absence d’originalité et d’inventivité des morceaux les plus softs de l’album. On oubliera bien vite des choses comme Lâche, Un jour ou Sur ma planète, qui, s’ils feront le bonheur de Oui FM et du Mouv’, sont très décevants par leur platitude. La production beaucoup trop clean de l’ensemble n’est d’ailleurs pas faite pour arranger les choses.

Avis mitigé donc pour le retour d’un des oiseaux les plus flamboyants de la scène métal hexagonale. Bien qu’il soit loin de tenir toutes ses promesses, Phénix reste dans tous les cas un album à écouter au moins une fois pour les quelques bijoux qu’il contient et Watcha un groupe à ne louper sous aucun prétexte en live !

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Fondateur de Discordance.

6 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Jeudi 27 octobre 2005
    baboon666 a écrit :

    Est-ce qu’il est mieux que Mutant, car je trouvais qu’il n’y avais pas une plage à sauver sur Mutant ?

    David

  2. 2
    le Jeudi 27 octobre 2005
    Pascal a écrit :

    Rien que pour Sam 4 et Dimebag, le CD vaut d’être écouté. Après à toi de juger, mais si déjà Mutant ne t’a pas plu, ce n’est pas Phénix qui te réconciliera avec le groupe…

  3. 3
    le Lundi 7 novembre 2005
    Vince a écrit :

    Sérieusement ce cd est vraiment bon. Qu’on aime le watcha bourrin ou plus soft c de l’art comme tout ou presque tout ce qu’ils ont fait. Mutant était excellent, très novateur, Phenix parait peut-etre plus commercial mais c’est du Watcha plus mur et ca déchire toujours autant. A ACHETER!!!

  4. 4
    le Mardi 8 novembre 2005
    Brendan a écrit :

    Phénix tangue avec abilité entre « bourain » (« Guerre des nerre ») et tranquile(« un jour »).
    Dans les parole ont sent une conviction et des idée (« Planete » et « plus fort ») ce que l’on sentait beaucoup moins dans les albums précédent.

  5. 5
    le Mercredi 9 novembre 2005
    Romain51 a écrit :

    Rien que pour « I was made for loving you », l’album vaut le coup d’etre ecoutÉ… POur le reste, c assez proche de mutant (que j’adore)

  6. 6
    le Vendredi 25 novembre 2005
    Anonyme a écrit :

    l’album é super jlé é vu en concer hier cété tro bien !!

Réagissez à cet article