Tonight Alive + The Earl Grey + LostAlone @ Batofar le 29 septembre

par |
Ce samedi soir, le Batofar a fait vrombir les guitares et vibrer les mèches avec une programmation pop-rock-emo internationale : les Anglais de LostAlone, les Français de The Earl Grey et enfin les Australiens de Tonight Alive.

Honneur aux Britanniques ! Le trio emo core de LostAlone ouvre le bal. Et le moins que l’on puise dire c’est que le groupe n’y va pas de mains morte ! Cash, il déverse dans un torrent de guitares électriques, avec force et énergie, les titres de son album Say no to the World. Le show est en place, mais malgré les efforts des trois artistes, le public a du mal à entrer dans le concert. Le dur revers de la médaille de jouer en premier.

Changement de plateau et de style avec The Earl Grey. Après le rock emo des petits anglais, place à la pop enjouée d’Alex et sa bande. Car si sur disque The Earl Grey est un projet solo, sur scène, il prend des faux airs de groupe. Alex est en effet accompagné de cinq musiciens qui portent ses compositions et leur donnent un nouvel élan. Déjà fort d’une fan base bien fidèle, The Earl Grey n’a aucun mal à conquérir la salle. Dès les premières notes de We are young, morceau interprété pour l’occasion en duo avec le leader de Chunk No Captain Chunk, la salle est au taquet. Porté par l’enthousiasme du public, The Earl Grey offre une prestation des plus réjouissante. Il enchaîne ses morceaux, de Sixteen Years à It’s About Freedom en passant par Heart of Glass, sans temps mort. Il s’offrira même un petit bain de foule à la fin du concert, sur le titre In this memory.

C’est au son des Australiens de Tonight Alive que la soirée se termine. Emmené par la jolie Jenna McDougall, le quintet s’empare de la scène avec une grande aisance au rythme de ses hymnes pop-punk calibrés pour le live. Les fans commencent à se lâcher, n’hésitant pas à chanter les refrains de la plupart des morceaux. Le groupe tente en vain de faire participer encore plus son public à coup de circle pit. Mais faute de participants, les deux essais de la soirée ne seront pas concluants. Tan pis ! Cela n’empêche pas Tonight Alive de poursuivre son set avec la même ardeur. Et ce pour le plus grand bonheur des fans. Le concert touche à sa fin avec le titre Listening. Mais quand il y en a plus, y en a encore ! À la demande générale, Tonight Alive se prête au jeu du rappel. Et c’est le morceau Wasting Away qui vient véritablement mettre un terme à la soirée.

Crédits photo : Phil abdou

The Earl GreyThe Earl GreyThe Earl GreyThe Earl GreyThe Earl GreyThe Earl GreyThe Earl GreyThe Earl GreyThe Earl GreyThe Earl Grey

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Fraîchement débarquée dans la vie active après des études de communication, j'assouvis ma passion pour la musique en jouant les apprenties journalistes et en écumant les salles de concerts parisiennes à la recherche de nouvelles sensations ! Et même si ma guitare commence à prendre la poussière, un jour j'arriverais peut-être moi aussi à faire quelques chose de mes dix doigts.

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article