The Pretty Reckless au Splendid de Lille

par |
Les concerts privés So Music reviennent dans le Nord, et c’est le groupe The Pretty Reckless qui a poussé les portes du Splendid de Lille pour se faufiler le temps d’une soirée dans une foule de jeunes gens conviés à l’événement.

The Pretty Reckless doit sans doute sa notoriété naissante à sa chanteuse et leadeuse Taylor Momsen, elle-même mise sous les projecteurs pour son rôle dans la série Gossip Girl.
Difficile de ne pas voir le contraste entre le personnage et la chanteuse rock star qui a pris l’habitude de faire parler d’elle par ses apparitions plutôt dévêtues, son maquillage noir marqué, ses propos ou son absence de pudeur sur scène.

C’est un fait, Taylor marque une césure et n’hésite pas à rappeler dans ses déclarations qu’elle n’est pas son personnage, et que ses 17 ans lui permettent de faire ce que bon lui semble avant d’avoir de réelles responsabilités. Peut-être a-t-elle plus la tête sur les épaules que ne voudraient le faire croire certains tabloïds… Mais après tout, on s’en fiche. On est là pour sa musique, et ça tombe plutôt bien.

Le Splendid est chaud ! Un public pas forcément des plus habitués aux concerts et en majorité dans la tranche 15-18, mais bon public il faut l’avouer. Le groupe parisien Bunny & Cloud ouvre la soirée et The Pretty Reckless entre en scène après une longue attente à 22 h 15.

Heureusement l’arrivée des musiciens et de Taylor Momsen efface les crampes et réveille brutalement le public dès le premier morceau.

En réalité, il s’avère qu’une fois le tri fait entre les fans qui aimeront tout ce que fait l’actrice et les critiques qui s’arrêteront à son comportement, le premier album de The Pretty Reckless, Light Me Up est une bonne surprise musicale ! Personne n’aurait pu imaginer que Taylor avait une de ces voix rock trash de chanteuse de grunge. Autour d’elle, elle a su s’entourer de musiciens expérimentés évitant ainsi l’étiquette facile du groupe d’ado. Quelques titres sont déjà pointés, comme Make me Wanna die, Miss Nothing ou My Medicine, des chansons dont les textes n’ont rien de transcendant, mais qui “accrochent bien”. Des guitares aiguisées, un rythme batterie bien rock, le glamour de la chanteuse et de sa voix rauque… Finalement The Pretty Reckless fait une entrée plutôt réussie sur la scène rock/grunge déjà bien encombrée, avec des morceaux réussis bien loin des clichés du genre.

Tous les morceaux sont accrocheurs, et l’énergie de Taylor Momsen sur scène est stupéfiante. Déhanchés, danses suggestives, allers-retours vers ses musiciens et son public, elle se donne à fond et on oublie vite qu’elle débarque à peine dans le monde de la musique. Elle invitera sur scène une jeune fille du public qui de joie arrachera son tee-shirt pour entamer avec la chanteuse une danse des plus “chaudes”.

Au final, un concert hot, bien rock avec du bon son bien fort dans les oreilles, et heureusement ! Parce qu’après toute cette attente le concert n’aura duré que 45 petites minutes… L’album n’est certes pas bien long, mais quelques reprises auraient sans doute été accueillies comme il se doit…

Crédits photo : Marion Agé

The Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 3.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frThe Pretty Reckless Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frBunny & Cloud Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frBunny & Cloud Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.frBunny & Cloud Le Splendid, Lille | 23.03.2011 -- www.discordance.fr

Partager !

En savoir +

A propos de l'auteur

Image de : Photographe lilloise de 25 ans tombée soudainement dans la fosse des photographes de concerts, passe dorénavant la majorité de ses soirées à allier la passion de la photographie à la (re)découverte des groupes en concert dans son grand nord. Des sonorités post-rock, post-métal ou plus rock dans les oreilles, elle s'adonne avec plaisir au roller et à la basse.

2 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Vendredi 15 juillet 2011
    Capitaine Johnny a écrit :

    « Entre les fans qui aimeront tout ce que fait l’actrice et les critiques qui s’arrêteront à son comportement », j’ai clairement choisi mon camp, au côté des + radicaux de la catégorie 1 ! Fan et fou amoureux… J’aurais tant aimé pouvoir lui déclarer à l’occasion de son concert Parisien, le 09/12/10 ! (Quand bien même c’est un petit peu le cas depuis, malgré tout, par blogs interposés, au premier rang desquels le mien, sur MySpace :) Mais comme à Lille, le backstage était privé, le simple achat d’une place de concert n’étant pas suffisant. Pourtant, la chance était bien de mon côté en début de soirée, pour avoir croisé un photographe officiel à qui il restait des billets à vendre, tandis que je me pointais 2 jours après l’annonce de la tenue de son concert sur l’antenne du Mouv’, à 100 lieues de penser qu’il serait sold out depuis 2 semaines !

    Enfin bref :) Quoiqu’il en soit, cette galerie, et tout particulièrement la série 2-6-8-9-12-16-17-18-20-22-23-24-25, constitue personnellement un véritable délice pour les yeux (tout play on words non intentionnel serait purement fortuit, sachant que c’est le groupe GOS qui m’a conduit sur Discordance, en ce week-end du 14 juillet ;-) et de fait, un climax de libération d’hormones du plaisir. Alors, rien que pour ça, juste un énorme merci à toi, Marion !

  2. 2
    le Samedi 16 juillet 2011
    Marion a écrit :

    Eh ben que dire… sinon merci pour ces compliments ! En effet l’accès à ce concert était réservé mais depuis le groupe fait quelques nouvelles dates en France, notamment en festival !

Réagissez à cet article