The Presidents Of The USA

par Alban Martin|
J'apprends fébrilement 24h avant que je suis invité à voir LE groupe de mes années collège , j'ai nommé The Presidents of the USA ! J'avoue n'avoir jamais autant vibré depuis "Lump" et "Peaches", et puis plus de nouvelles. Les revoilà sur la route, l'occasion de voir si leur musique est toujours aussi efficace, et pour ne rien gâcher, à l'Elysée Montmartre en plus !

pusa_2Le groupe d’emblée s’affiche comme sympathique, style costard de papa et guitare au cou. Ils sont là pour se faire plaisir, et en donner. Et ça commence direct avec une reprise bien chauffée de Video Kills the Radio Star des Buggles, qui met la salle au diapason (bien remplie, peut faire mieux quand même).

Sur scène, ça saute sur place, ça fait l’hélicoptère avec les bras, et surtout ça parle français. On comprend mieux pourquoi Chris Ballew, le chanteur, avait à l’époque, repris le titre Ça plane pour moi . On sent qu’il aime la langue de Molière, et ça fait plaisir de s’entendre interpeller entre les morceaux. Un groupe éminemment sympathique, comme si juste quelques pages s’étaient écrites depuis 1994 et le premier album autoproduit…Le trio savoure réellement cette tournée européenne, avec la conscience de ce que représente le succès après un passage un peu à vide…

Alors les titres s’enchaînent avec dans le désordre Dune Buggy, Lump, Peaches, Volcano, Lunatic to love, et d’autres pas forcément très connus mais la musique est si rythmée et les airs relativement simples qu’on est obligé de bouger…

Mais ce que j’aime surtout, c’est que les Presidents of the USA sont là pour transmettre leur amour du rock : Chris Ballew se lance dans des petits passages a capella, les morceaux se coupent et reprennent pour hacher le plaisir et faire monter les vibrations !

Alors, comme dirait mon acolyte de la soirée, la prestation du trio pourrait se résumer au speech final du chanteur sur l’histoire du groupe, asséné avec un débit à aligner un rappeur : un band / un tube / 4 millions d’exemplaires vendus / une traversée du désert / un nouvel album pour venir nous voir et prendre du plaisir . Et sur ce dernier point on peut les croire. ..

Et si je vous dis que le chanteur est venu serrer la main de tout le premier rang à la fin du concert, vous me croyez maintenant ?

Partager !

4 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Samedi 27 mai 2006
    Kyra a écrit :

    Yeahh, bienvenue Alban !!
    Et big up pour ton live report, j’aurais voulu y être ;-)

  2. 2
    le Dimanche 28 mai 2006
    Pascal a écrit :

    Exactment ! Bienvenue Alban !
    Les Presidents Of The USA ont été l’un des premiers groupes que j’ai vu en live voilà maintenant plus de 10 ans…

    Très heureux de savoir qu’ils sont de retour !

  3. 3
    Alban Martin
    le Dimanche 28 mai 2006
    alban a écrit :

    Merci Kyra, merci Pascal ! 10 ans après, c’est toujours aussi efficace et aussi prenant, il n’y a pas à dire, rien de mieux pour sautiller sur place et se vider la tête (au sens propre comme au figuré) après une (trop) looongue journée de boulot :)

  4. 4
    VIOLHAINE
    le Dimanche 28 mai 2006
    VIOLHAINE a écrit :

    Hmm pas mieux, juste…
    BIENVENUE !!

    (:

Réagissez à cet article