The New Regime

par |
Bien que la saison soit, pour quelques jours encore, à l’enfilage de maillots de bains, cet article ne vous proposera malheureusement pas la solution miracle pour vous transformer en protagonistes d’Alerte à Malibu. En revanche, il attirera peut-être votre attention sur un jeune prodige de tout juste vingt-et-un ans, dont nous n’avons vraisemblablement pas fini d’entendre parler.

l_121374b9418842739c8d85fcd166a84dLe phénomène en question s’appelle Ilan Rubin .
Les adeptes de Nine Inch Nails cachés derrière leur clavier sont probablement en train de hocher la tête d’un air entendu, car Ilan n’est autre que le remplaçant à la batterie de Josh Freese, depuis fin 2008, dans le cadre des tournées Lights in the sky, NIN/JA et Wave Goodbye .

Remplacer Josh Freese n’étant pas une tâche facile, il est d’autant plus étonnant d’apprendre que le prétendant au titre est à peine âgé d’une vingtaine d’années.

C’est en voyant l’énergie, l’application, le professionnalisme et le dynamisme d’ Ilan Rubin sur scène que l’on ne peut que se rendre à l’évidence : la relève est assurée.

Malgré son jeune âge, Ilan Rubin a déjà un joli CV à mettre en valeur : à l’âge de onze ans, Ilan et son groupe de l’époque, F.O.N, faisaient l’ouverture du festival de Woodstock.

Cela se passait en 1999, et cela a valu à Ilan d’être mentionné dans le Guiness des Records comme étant la personne la plus jeune à avoir jamais participé à un festival historique de telle envergure.

Après avoir joué de la batterie pendant trois ans pour le groupe Lostprophets, c’est en 2008 qu’ Ilan attire l’attention d’un Trent Reznor époustouflé par l’une de ses récentes prestations au festival Reedings/Leeds en 2007.

l_bfdb78023cf041899a62ce8_copieCe qu’il faut savoir, à propos d’ Ilan Rubin, c’est qu’il ne s’agit pas simplement d’un as de la batterie. C’est également un guitariste, bassiste, pianiste et chanteur accompli, comme en atteste Coup, le premier album issu de son projet solo : The New Regime .

http://1.bp.blogspot.com/_ooE054eCE2Q/ST2bTRAcuCI/AAAAAAAACoo/cWfYWsdPhXU/s320/the+new+regime.jpg

Revendiquant des influences classiques et variées (de Led Zep à Queen en passant par les Beatles ), Ilan Rubin sort, avec Coup, un album très rock et nous ouvre les portes d’un univers aussi riche que dynamique aux notes fédératrices en dépit d’une ambiance relativement sombre.

Absolument toutes les notes et toutes les paroles ont été composées et écrites par Ilan, qui se révèle être un interprète de talent, dont l’imagination et l’inventivité rythment ses créations.

Même si The New Regime a rapidement attiré l’attention des médias presse et radio, l’album n’est pour l’instant disponible qu’en téléchargement, sur les plateformes habituelles – l’investissement est bon marché et c’est également la possibilité de pouvoir réellement suivre, dès ses débuts, un artiste talentueux dont la carrière risque fort d’être exceptionnelle.

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Enfermée à l’extérieur sur le balcon de la Tour Sombre, Alex trouve parfois le courage de s’arracher à l’emprise du Crimson King. Elle ajuste alors sa longue vue et observe d’un air narquois le spectacle du rock, du cinéma et de la littérature qui déclinent. Il lui arrive quelquefois d’être agréablement surprise, mais c’est rare tant elle est consubstantiellement cynique. Son premier roman, Unplugged, est paru en 2009, puis un second en 2010, intitulé Omega et les animaux mécaniques, inspiré par l'album Mechanical Animals de Marilyn Manson.

1 commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Samedi 5 septembre 2009
    Manue a écrit :

    Excellent album, on espère le voir jouer avec TNR à Paris un de ces jours.
    (bel article cocotte =))

Réagissez à cet article