The All American Rejects à l’Alhambra

par Mama|
Trois dates en France en deux semaines, on peut dire que le groupe est très attaché à notre pays. C’est donc deux jours après leur passage dans cette même salle que nous retrouvons The All American Rejects (AAR pour les intimes) pour un concert privé organisé par Universal et la Société Générale à l’occasion de la fête de la musique.

hpim4047Tout a été fait pour nous mettre à l’aise afin d’attendre patiemment nos Américains préférés de ce soir : stand de photos, concours et même un joli bar.

C’est à minuit que le groupe fait son apparition, enfin une partie du groupe, car ce soir il n’y aura sur scène que Tyson le chanteur, Nick le guitariste et Chris à la batterie. Tyson explique que le reste du groupe est malade et que nous assisterons donc à un concert en acoustique pour cause d’effectif défaillant. Surprenant, mais plutôt agréable.

Fini les bavardages, les deux premiers rangs bien fournis en fans sortent les appareils photos et le groupe commence avec son nouveau single I Wanna, rien de mieux que cette chanson et ses « I wanna touch you » pour faire hurler les demoiselles en extase devant le physique très avantageux du chanteur et sa voix magnifique.

Le groupe fidèle à ses habitudes discute avec le public, Nick nous gratifie même d’une blague sur How I Met Your Mother (true story) . Tyson nous fait ses petites mimiques assez drôles qui font tant fondre les jeunes filles en fleurs devant moi. Même si le concert ne fut pas très long, le groupe nous aura tout de même offert ses plus gros tubes : Swing Swing, Dirty Little Secret, Move Along et Gives You Hell . Petite mention spéciale pour When The World Comes Down (Mona lisa) chanson très émouvante, surtout en acoustique, qui ne laissa personne de marbre.

Lorsque le groupe annonce une nouvelle chanson, la salle commence à frétiller d’impatience. Tyson l’aurait écrite 5 minutes auparavant, aux toilettes, et le groupe de se lancer dans une reprise du célèbre Womanizer de Madame Spears, Chris n’ayant pour percutions que ses bouteilles de bière. La performance est réussie.

C’est donc après s’être battu pour quelques médiators et des morceaux de papier en tous genres que les fans sortent satisfaits. Court, mais tellement bon.

Partager !

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article