Tattoo Art Fest III

par |
Et rebelotte ! Il y a déjà un an, Discordance vous faisait part son expédition au pays des aiguilles, de l'encre, des dermographes et autres bzzz bzzz, ce fut donc le plus naturellement du monde que nous avons repris nos baluchons direction le parc floral de Vincennes pour le Tattoo Art Fest, troisième du nom.

photo-3La file d’attente à l’entrée s’étant sur plusieurs kilomètres et on compte plusieurs heures de patience nécessaires. C’est dans des moments comme ceux-là que nous vénérons nos précieux pass presse afin de nous faufiler jusqu’à la porte.

A l’intérieur : un éclectisme de publics flagrant : des jeunes, des moins jeunes, des bandes de potes, des familles avec des tout petits, des gros tatoués, des totalement vierges. Une nouvelle version de Disneyland ? En quelque sorte. En effet, tel un parc d’attractions, on y découvre un programme chargé : des combats de catch burlesques, de l’effeuillage très poétique, des shootings de filles dévêtues, de nombreux concours de tatouages, une performance des plus électriques par Cheerleader 69 (side project de Punish Yourself ) et ce n’est là qu’un petit échantillon de toutes les chose destinées à éblouir nos mirettes, le tout sous la tutelle de l’incontournable, Pascal Tourain, le monsieur Loyal du festival.

Pendant ce temps, ça pique à droite, ça pique à gauche. Malgré le fait que tout le monde semble regretter l’absence de Yann Black, inconditionnel du tattoo qui a émigré au Canada, les découvertes de talents ne manquent pas et nous voici virevoltant d’un stand à l’autre, récoltant cartes de visite, adresses de sites internet et beaucoup de papotages à défaut de se faire piquer cette année. Cependant ce fut un réel plaisir de revoir mon tout premier tatoueur : Fred Laverne qui m’avait « dépucelée » de la discipline la fois précédente.

C’est à ce moment qu’une jeune femme m’aborde : elle aimerait que je participe avec une amie au nouveau projet de Lydie Jean-Dit-Pannel qui consiste à réunir une centaine de bras tatoués, côte à côte, afin de créer en vidéo et selon ses propres dires, une sorte de «  mur d’images vivant… Un long et lent travelling déroulant des dizaines de bras tatoués ». Un moment vraiment bon enfant où les fous rires sont au rendez-vous. Citons xEddyx : «  Et maintenant, on fait pareil avec des piercings génitaux. ». Très fin et délicat !

Quant à nous, on sera fidèle au poste dès l’année prochaine !

Crédits photo : thelsb (http://www.myspace.com/thelsbphotographie)

Partager !

En savoir +

Site officiel : http://www.tattooartfest.fr/
Myspace : http://www.myspace.com/tattooartfest

A lire sur Discordance : [Tattoo Art Fest II (2008)->662]

A propos de l'auteur

Image de : Co-responsable de la rubrique Musique sur Discordance.fr. Et même qu'une fois, je me suis faite accréditée sur un concert de Justin Bieber !

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article