Taiwan MC – Heavy This Year (Maxi)

par |
Du son bien lourd et taillé pour l'été présenté aujourd'hui même sur Discordance. Le premier essai du MC Taiwan vient tout juste d'être dévoilé, il a en effet déboulé dans les bacs le 17 juin dernier pour envahir les pistes de danse... Taiwan MC signe en tout cas son tour de chauffe "Heavy This Year" sur le label marseillais Chinese Man Records.

Taiwan-MC-Heavy-This-Year

Au-delà de l’actualité ébouriffante de Chinese Man et de Deluxe, le label ne relâche pas le tempo : même si Taiwan MC est dans le bain musical depuis 2004, ce dernier a quelques peu délaissé ses penchants dubstep et drum’n'bass en tant que DJ pour plonger tête la première dans l’univers de l’homme chinois en 2009. Ainsi, les habitués du Chinese Man ont pu profiter de son flow percutant sur des tracks devenues incontournables telles que Miss Chang… ou prendre de plus en plus ses aises en live sur la toute dernière tournée (Skank In The Air, In My Room, Ta Bom, I’ve Got That Tune). Profitant également d’un featuring très remarqué sur la bombe de Deluxe, Superman, le MC Taiwan n’a plus rien à prouver lorsqu’il prend le micro.

Pourtant, même si toutes ses participations ont été franchement réussies, nous ne savions pas trop à quoi nous attendre ou plutôt, quelle voie Taiwan souhaiterait emprunter. A travers ce maxi 6 titres, des éléments de réponses ont été apportés sans pour autant réussir à le cataloguer. Taiwan a choisi un rayon musical assez large, décidant de sévir dans un registre plutôt reggae/ragga, tendant vers le dancehall et un hip hop oldschool. Des pattes musicales assez bien marquées qui vont venir toucher un public finalement assez étendu…  pour 6 titres, vous retrouvez ainsi six déclinaisons du genre.

Il y a du très très lourd : la pierre angulaire de ce maxi est incontestablement la track éponyme du skeud, Heavy This Year, produit par ses potes du Chinese Man. La production de l’homme chinois est digne de ses plus grandes, sincèrement, où le morceau se révèle être une véritable bombe roots ! Un rub’a'dub de toute beauté, un son made in Jamaïque qui provoque une gouache improbable, Heavy This Year décroche la track d’or du maxi. Dans un autre registre, plus ragga/dance hall, Taiwan enrôle le blanc bec français que nous ne présentons plus, Biga*Ranx, pour l’accompagner au chant. Encore une compo pour les dancefloor, Mojo Rydim, à coups de grosses basses tapageuses. Et dans ce rayon, Taiwan a de la ressource : Gunshot Again, sur fond reggae/hip hop oldschool, dévoile-là une instru qui rendrait fou les raggamuffin… avant que Even If I’m Wrong, en featuring avec le MC californien, Cyph4 (bien connu pour ses collaborations avec Chinese Man), sortent un brûlot hip hop cyclique mais de haute volée.

En isolant ces 4 tracks en haut du panier, les deux autres compos du maxi apparaissent cependant en demie-teinte : Nuska (U So Hot), d’une parure cuivrée, se dote d’un son digital… quelque peu altéré par le refrain à la voix passée à la moulinette d’un synthétiseur du malien Abba MC. Dommage, car son flow durant les couplets, sous les assauts du rub’a'dub, avait de quoi dépoter. Enfin, sur Roll It Up, en compagnie de Plex Rock, c’est clairement le morceau qui divise… Ce mélange drum’n'bass/dubstep, auquel une couche hip hop/ragga dance hall vient rajouter ses influences, nous pousse un peu trop vite à changer de piste. Bon, c’est la dernière et probablement un petit délire musical souhaité de la part de Taiwan MC, mais en tous cas l’accroche est bien difficile.

Avec deux tiers des pistes d’un maxi bien trempé, nul doute que Taiwan MC est taillé pour embraser les soirées estivales. En essayant de toucher à tout, on ne sait pas trop quelle voie l’artiste va privilégier. Espérons simplement que ce ne soit pas celle du ragga dance-hall, à bout de souffle, mais bien celles qui ont fait que ce « Heavy This Year » renferme en lui plusieurs pépites qui laissent présager un potentiel qui ne demande qu’à exploser.

Taiwan MC « Heavy This Year », Maxi 6 titres, sortie le 17 juin 2013 chez Chinese Man Records

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Etre thésard et mélomane, c'est possible. Enfin du moins pour l'instant ! Véritable électron libre dans le Sud de la France navigant entre Montpellier, Nîmes, Avignon et Marseille, je conserve cette passion à partager mes coups de cœur, mes trouvailles... et aussi mes coups de gueule. Pour ceux qui auraient envie d'en savoir un peu plus, vous pouvez toujours jeter un œil à mon site perso, Le Musicodrome (www.lemusicodrome.com).

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article