Superlitio – Tripping Tropicana

par |
Petits chouchous de la scène alternative latino, les 6 colombiens de Superlitio prennent l'Europe d'assaut avec leur cocktail détonnant de rock, de salsa et de funk.

frontOriginaire de Cali en Colombie, le groupe a été fondé en 1996. Après 2 premiers albums autoproduits qui ont permis au groupe de voyager à travers le monde entier et de se tailler une solide réputation sur une grande partie du continent sud américain, Superlitio revient sur le devant de la scène avec une signature chez BMG et la ferme intention de devenir une formation d’envergure internationale.

Oubliez tout de suite les clichés du chanteur de charme à l’eau de rose, la scène musicale sud-américaine ne se résume pas qu’à Shakira et Ricky Martin . Ainsi, on constate depuis plusieurs années l’émergence d’une vraie alternative dont Superlitio est l’une des nombreuses incarnations.

Tripping Tropicana est le troisième album du groupe et le premier à avoir été enregistré sur un gros label US. Avec un petit côté très années 80, la production de la galette a été particulièrement soignée. Alternant le chant anglais et espagnol, les titres se suivent sans jamais se ressembler. Des riffs ravageurs de Babylon, le morceau d’ouverture, au mélange de sonorités électroniques et de rythmes latinos de Que Vo’ Hacer, premier single de l’album, la diversité et l’ouverture musicale sont de rigueur.

Inclassables et refusant de se laisser enfermer dans un genre bien précis, la musique de Superlitio est un véritable melting pot d’influences les plus diverses: salsa, ska, reggae, rock, beats electros, groove, hip hop, tout y passe. Sans jamais sonner brouillon ou approximatif, Superlitio réussi le pari de nous proposer un ensemble très cohérent malgré des styles apparemment incompatibles.

Engagé et festif, Tripping Tropicana sera la bande son idéale d’un été qui s’annonce très chaud

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Fondateur de Discordance.

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article