Supergrass – Diamond Hoo Ha

par Pauline|
Me revient donc la dure tâche de chroniquer un album de Supergrass. Les anglais ont un lourd bagage derrière eux. Six albums, toujours réussis. Supergrass ne m'a jamais déçu. Non jamais ! Et ce ne sera pas avec ce "Diamond Hoo Ha" que cela commencera...

supergrassUn titre pour le moins étrange pour cet opus de 11 titres ! Des allures exotiques, un petit côté bling bling jusque dans l’artwork… Supergrass frappe fort et se renouvelle encore. Après la folk psychédélique de Road To Rouen, les quatres anglais reviennent plus nerveux que jamais.

Et l’album de débuter avec le single entêtant Diamond Hoo Ha Man, un morceau taillé pour les dancefloors : cette voix un peu allumée hurlant Bite Me, un riff imparable et suant…

L’opus commence fort et ne s’arrête pas en si bon chemin. Les titres s’enchaînent et ne se ressemblent pas. L’auditeur est plongé dans une ambiance disco rock apocalyptique. Bad Blood, Rebel In You … Les Supergrass ne s’essoufflent pas, même dans les morceaux d’accalmie. La ballade nerveuse I Needed You est un pur moment d’extase où la voix de Gas Combes prend des accents curiens à la Robert Smith. Jouissif !

Dans The Return Of…, les Supergrass virent au déliré psyché. Nous voilà replongés des années en arrière. Point de rock à la The Doors ou à la Jefferson Airplane . Que Nenni ! Les Supergrass ne ressemblent qu’à eux-mêmes. La force du groupe anglais réside dans sa capacité à explorer les époques sans jamais se perdre ou tomber dans la désuétude. Envie d’enfiler des pattes d’ef’, de filer sur la piste de danse et de bouger ces gambettes sclérosées ! Supergrass est un groupe intemporel.

Le disco rock des anglais se concrétise avec un Rough Knuckles endiablé. Puis le groupe replonge dans sa folk chérie avec un Ghost Of A Friend aux accents dylanniens. Whiskey & Green Tea nous envoie directement en Asie : un mélange savoureux d’opium et de guitares suantes. Le morceau ascentionnel Butterfly clot ce Diamond Hoo Ha en beauté.

Un diamant à l’état pur pour tomber dans la parataxe vaseuse.

Diamond Hoo Ha est un album homogène et accrocheur résumé par le chanteur lui-même : « Nous voulions faire un disque qui englobe tout ce qu’est Supergrass  »

Réussi !

Partager !

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article