Stain

par Arno Mothra|
Si vous êtes à la recherche d'un brin de mélancolie épargnée par la grandiloquence, ce disque élégant est indéniablement fait pour vous.

stain-2Quintet originaire d’Amiens, Stain livre son premier album éponyme fin 2008. Autant influencé par les courants sombres (post-punk et batcave suintant déjà dans Slowly, morceau d’ouverture noir au possible, ou In the kitchen multi-facettes aux accents presque jazzy) que par l’indie rock ( Don’t cry ) et l’ambiant (les nombreuses pistes synthétiques telle Interlude IV ), le groupe ouvre le champ sur un premier disque réussi malgré quelques petites maladresses.

Cet opus, en marge, pourrait d’ailleurs subrepticement se présenter en tant que film sonore, déstructuré mais suivant allègrement ses codes. Entre envolées glaciales et aériennes, guitares psychédéliques perdues dans le vague, et rock atmosphérique, Stain mélange les genres sans se soucier des hypothétiques étiquettes à lui coller dessus. Et vu le résultat, on serait tenté de dire : tant mieux !

Si les nombreuses interludes, agréables mais dispensables (faisant retomber l’énergie des morceaux chantés), sont un peu trop envahissantes, on ne pourrait qu’encourager Stain à proposer de véritables pistes instrumentales sur un format long. Malgré ses petits défauts, le groupe livre un premier essai prometteur, aussi brut que fragile, qu’il serait fort dommage de ne pas découvrir.

Partager !

En savoir +

Stain, Eponyme, 13 titres, Autoproduction

Site officiel : http://www.stain.fr
Myspace : http://www.myspace.com/stainlegroupe

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article