Sporto Kantès

par |
Sporto Kantes : Sportes et Kanto ou Benj et Nico, une histoire de musique, d'amitié et de gros coups de gueule. Après 1er Act et 2ème round revoici, quatre ans après, nos deux compères avec un nouvel album : 3 at Last .

sportokantes22-2La première partie semble un choix peu banal comparé au style musical de Sporto Kantes . Smod est un groupe composé de trois Maliens, entre hip-hop et ballade à l’africaine, sur fond de guitare sèche. Une grosse demi-heure de show pour dénoncer les politiques africaines, la dette due à la France, jouer une petite ode aux femmes et au Mali, et un public qui finit par hurler les refrains, qu’il soit en français ou en Bambara. Nous aurons d’ailleurs droit ce soir à un petit cours de langue, l’un des chanteurs hélant le public pour lui faire scander «ambola», comprenez « ensemble » en français. Le dernier morceau laissera en plus rentrer en scène DJ Tim, pour une fin qui frise la jungle.

Le public est chaud ? Bien, il va devenir bouillant puisqu’arrive enfin toute la petite équipe; Kantes à la basse, Sporto à la guitare accompagné d’un collègue maitre de la Weissenborn, un batteur et sa bouteille de Zubrovska, et enfin le claviériste chargé aussi de la boite à rythmes. Costar et cigares cubains sont de mise pour l’apparition de nos rockeurs, prêts à enflammer la Maroquinerie qui affiche complet ce soir-là. Le public est d’un éclectisme des plus séduisant, laissant les petits bouts de 8 ou 9 ans sautiller entre leurs parents déjà grands fans de Sporto Kantes .

Attention pourtant aux courageux venus se coller à la scène, nos chanteurs ont du mal à se contenter de l’espace réservé pour le show, leur fougue pouvant entrainer coups de pieds et matraquage de guitares rencontrant parfois une tête de danseur acharné. Quand bien même, cela n’empêche personne de hurler en coeur sur des morceaux comme Impressed, Sick Song ou Whistle, bondissant de tout côté dans l’euphorie la plus totale. Passant d’un rock nerveux à des rythmes hip-hop ou à la douceur du reggae et de la soul, le groupe s’amuse d’autant plus qu’un certain nombre de morceaux ne sollicitent que de brèves interventions chantées, laissant chaque musicien donner tout ce qu’il a pour marier ce son brut aux divers enregistrements. Voix féminines ou ambiances sonores, la touche électro donne à chaque morceau la patte bien particulière des Sporto Kantes .

sportokantes25-2Et puis question motivation du public on peut dire que notre groupe a développé un certain nombre de règles très personnelles lorsqu’après avoir aspergé la foule de sa bouteille d’eau, Kantes ira chercher la Zubrovska toujours bien gardée par le batteur et transverse le contenu dans la bouteille vide avant de la jeter dans le public qui aura vite fait de liquider l’agréable contenu. Frustré ? C’est sans compter une deuxième rasade suivant le même scénario avec du Jack Daniel’s cette fois-ci.

C’est bien trop vite alors que la fin du set arrive dans cette ambiance de folie. Heureusement, les rappels sont à la hauteur de ce que l’on pouvait espérer. Le premier, déjà complètement déjanté, laisse Sporto arriver armé de maracas près à donner un petit cours de salsa. Quant au deuxième, il comblera une nouvelle fois le public avec Impressed, qui s’étalera sur dix minutes dans une pure ambiance jam pour finir la soirée en beauté.

Un retour à la scène des plus réussis donc, avec cette griffe musicale toujours aussi entrainante et un grain de folie extrêmement communicatif. Passez sur leur myspace pour jeter un coup d’oeil à la tournée, ils sont à voir absolument !

Crédits Photos : phiL. B

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : J'ai atterri à Paris à mes 18 ans pour ma licence en art du spectacle chorégraphique. La danse, ou plutôt les danses sont en effet ma passion, aussi bien dans la pratique que sous leur aspect théorique. J'aime observer, analyser, comparer et essayer de comprendre, mais étant danseuse et comédienne avant tout, je sais aussi qu'il n'y a aucune vérité de jugement au niveau de l'art, il n'y a que des points de vue. Je reviens juste d'une année sabbatique qui m'a conduit entre San Francisco et Los Angeles et je m'apprête donc à continuer mes études avec un master en études théâtrales (le but étant d'intégrer un master pro en journalisme culturel l'année prochaine).

5 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Samedi 28 février 2009
    Ophélie a écrit :

    Sporto Kantès… Je pense que ces mecs ne sont pas humains, c’est pas possible autrement!
    Je les avais découverts avec « Impressed » (sur la BO de « de battre mon coeur… ») et j’avais accroché direct mais il me manquait le live, ce fut chose faite cet été et je dois dire qu’ils nous ont tous foutu une grosse claque!!!! (set prévu : 40 min, set réel : 1h15…)

    Merci pour ce live report, ca donne une très bonne idée de la folie communicative de ces deux énergumènes qu’on adore!! :D

  2. 2
    Myriam
    le Lundi 2 mars 2009
    Myriam a écrit :

    Ben pour être communicative elle est vraiment très communicative leur folie!!Je t’avoue que la bouteille de zubrovska n’a pas fait long feu entre mes mains et celles de ceux qui m’entouraient.Et puis, je l’ai pas mis dans mon article parce que c’était pas le propos mais à un moment Kantes m’a choppé par la main pour me faire monter sur scène,un peu genre tout le public connaît les paroles par coeur et tout le monde chante.Je me suis senti un peu con sur le coup car si je suis une acharnée de la danse que l’on remarque de loin j’ai toujours gardé mes vocalises bien cachées derrière mon rideau de douche.Enfi c’était quand même bien drôle et la photo de PhiL montre assez justement mon étonnement à me retrouver là.Bref, que du bonheur!!

  3. 3
    le Mercredi 18 mars 2009
    kantes a écrit :

    tu t’en aie tres bien tiré….!

    merci .

    Nico Kantes (himself!)

  4. 4
    le Vendredi 20 mars 2009
    Anousonne a écrit :

    Hey! On s’est fait super plaisir à capter le live de Sporto Kantes à la Maroquinerie. Un concert avec une ambiance de folie! Bref on partage avec vous ces 1h30 de concert en espérant que ça va vous plaire autant que nous ça nous a plu. Chapeau à Sporto Kantes!

    Vous pouvez retrouver la vidéo sur http://www.grandcrew.com/videos/92

    Grandcrew.com

  5. 5
    le Lundi 10 juin 2013
    Mery a écrit :

    Hélas je n’étais pas au concert à la Maroquinerie, mais la vidéo du live donne déjà clairement la patate. J’espère avoir au plus tôt l’occasion d’assister à un concert en chair et en os.

    En attendant, je cherche à savoir qui est le musicien au clavier/boite à rythme ? Si quelqu’un a une réponse, je prends.

Réagissez à cet article