Soyez sympas, rembobinez

par Polly|
Après le thème de la rupture dans "Eternal Sunshine Of The Spotless Mind" et celui du rêve amoureux dans "La Science Des Rêves", Michel Gondry nous revient cette fois avec un thème qui lui est sûrement cher : le cinéma. Le scénario de "Be Kind Rewind" (ou pour les salles françaises : "Soyez Sympas Rembobinez" ) est certes minimaliste et un peu tiré par les cheveux mais on y prend tout de suite goût.

soyez_sympas_rembobinez
Après avoir lu ce petit synopsis, il n’est pas anormal de se demander quel est ce film de série Z. Mais, n’ayez crainte, cela reste du Michel Gondry .
Le film ne tourne qu’autour de cet épineux problème de cassettes. N’attendez pas de love story ou d’analyse Freudienne des personnages, vous perdriez votre temps. En revanche, l’analyse du cinéma est belle et bien présente. Michel Gondry nous fait partager la vision de son cinéma : celui de la créativité et de la simplicité. Michel Gondry offre même un nom à ces remakes d’amateurs : ce sont des films « suédés ». On vous expliquera que c’est une pratique suédoise, bien sûr.

Outre la créativité et la simplicité, le cinéma de Gondry se veut fédérateur aussi bien dans la salle que sur la toile. Les références sont universelles.

En sortant, vous devriez avoir le sourire et vous rappelez ces dimanches pluvieux où vous avez « suédé » pendant des heures Les bronzés font du ski avec vos petits frères.

Partager !

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article