Skip The Use @ Salle Wagram | 28.02.2012

par |

Skip The Use Performing in Paris for Pression Live. Crédit Photo: © Mauro Melis

Tout groupe mérite tôt ou tard sa récompense : Skip The Use, formation lilloise riche de nombreux lives, ayant notamment tourné avec des groupes prestigieux tels que Rage Against the Machine ou Trust, s’est enfin vu récompensée aux Victoires de la Musique le 8 février dernier. Une ascension rapide après seulement deux albums, le dernier Can be late ayant donc été reconnu comme meilleur album rock de l’année 2012. C’est dans cet esprit que le groupe a eu l’honneur de donner un concert privé dans la belle salle Wagram, pour une soirée sponsorisée par Pression Live.

Le set commence sur les riffs et l’electro de la groovy People In the Shadow. Le public est rapidement dans l’ambiance, entrainé par l’énergie du groupe et son charismatique frontman. Malgrès une acoustique très moyenne, l’ambiance en première loge est électrique. Totalement envahis par la prestation du groupe, les voix ne tardent pas à reprendre en choeur les paroles proférées par Mat et les crowd surfings pleuvent de toutes parts.

Skip The Use Performing in Paris for Pression Live. Crédit Photo: © Mauro Melis

Le concert se poursuit avec les meilleurs titres du quintet : Ghost, PIL, ou encore Cup Of Coffee.

« Est ce que vous êtes prêts à faire des choses dingues ce soir ?!! » : dans un état jubilatoire avancé (il serait naïf de ne pas en connaitre la raison, compte tenu de la marque qui soutient l’événement), M. Bastard ne manquera pas d’entrer en communion avec ses fans, notamment par des blagues et invitations aux pogos.

Très décidé à nous réserver quelques surprises, le groupe nous offrira un rappel mémorable avec Nicolas Douchez du PSG que nous verrons débarquer sur scène, sous les cris et acclamations de la salle. Ceci venant rajouter une dose de folie au concert, encore renforcée par l’interprétation du Song 2 de Blur.

C’est en nous remerciant que le combo quitte les lieux sous un tonnerre d’applaudissements, après 1 h 15 de show décalé, dingue et carrément Rock’N'Roll.

Phil A

Crédits photo: Mauro Melis

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Photographe et chroniqueur, parfois ! www.philippeabdou.fr

1 commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Dimanche 3 mars 2013
    Nead Kolor a écrit :

    Les photos sont magnifiques!

Réagissez à cet article