Sheraff à la Flèche d’Or

par |
Nouveau venu sur la scène rock parisienne, Sheraff squatte ce soir la scène de la Flèche d’Or. Alors que la température extérieure est au plus bas, on n’hésite pas une seule seconde à trouver refuge dans la salle parisienne pour faire plus ample connaissance avec ce quatuor auto-produit des plus prometteurs.

photo-sheraff1Il est environ 22h30 lorsque Sheraff fait son entrée sur scène. Et derrière leur look bien rangé et leurs faux airs d’enfants sages, les quatre garçons dissimulent un rock garage moderne et audacieux. Les influences qui ont marqué le jeune combo sont palpables ( The Hives, AC/DC, Queens of the Stone Age, entre autres) mais elles sont remaniées et remises au goût du jour avec talent et originalité.

L’ambiance, en cette soirée hivernale, est conviviale et chaleureuse. C’est avec un enthousiasme et une énergie très communicatifs que Benoît (chant/guitare), Marc (basse), Christophe (guitare) et Benjamin (batterie) enchaînent les titres de leurs deux EP : First Class, paru en février 2006, et Out Again, tout juste sorti et disponible en téléchargement légal sur la page myspace du combo.

Pas une minute de temps mort ! Les parisiens font preuve d’un charisme et d’une prestance indéniable. Impossible de ne pas se laisser envahir par les rythmes captivants et les riffs saisissants des compositions du groupe. Il faut dire que les morceaux Mojo’s Back ou Born in Summer sont de véritables tubes en herbe. Entre mélodies folk et envolées post-punk, les quatre nous ouvrent les portes de leur univers avec générosité. Le petit comité présent ce soir est littéralement sous le charme.

Sheraff n’en est encore qu’aux prémisses de sa carrière, car on ne doute pas un seul instant qu’il faudra compter sur le groupe dans les années à venir. N’attendez plus ! Rendez-vous vite sur www.myspace.com/sheraff .

En savoir +

Site officiel: www.sheraff.com

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Fraîchement débarquée dans la vie active après des études de communication, j'assouvis ma passion pour la musique en jouant les apprenties journalistes et en écumant les salles de concerts parisiennes à la recherche de nouvelles sensations ! Et même si ma guitare commence à prendre la poussière, un jour j'arriverais peut-être moi aussi à faire quelques chose de mes dix doigts.

1 commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    Stedim
    le Dimanche 23 décembre 2007
    Stedim a écrit :

    Tiens, bonne découverte ! J’en avais entendu parlé mais je n’avais pas pris le temps d’écouter. Maintenant, c’est fait ! Et je suis reparti de leur myspace avec 3 titres en téléchargement libre ! Ca fait plaisir. ;)

Réagissez à cet article