Sheitan

par |
Ceux qui pensaient avoir à faire ici à une énième adaptation à la sauce franchouillarde de grosses productions US en sont pour leur frais. Pourtant avec un pitch classique de série B, peu d'indices laissaient présager de la teneur de ces 90 minutes d'un road trip halluciné et hallucinant.

sheitan-2Si le scénario est plutôt classique en soi: une bande de jeunes cons aux prises avec une famille de tarés, le reste l’est beaucoup moins. Premier film de Kim Chapiron du collectif Kourtrajmé, Sheitan ne doit très certainement sa diffusion en salle qu’à la présence de Vincent Cassel à la production et dans le rôle titre. Car disons le tout de suite, Sheitan ressemble plus à une suite de clips tournés sous acide qu’à un thriller habituel.

Tout commence la veille de Noël dans une discothèque parisienne. Au cours d’une soirée plutôt alcoolisée qui va rapidement mal tourner, 4 amis vont rencontrer la belle et aguicheuse Eve. Cette dernière va les inviter à finir la soirée chez elle, dans une grande maison perdue en pleine campagne. C’est là qu’ils feront la connaissance de Joseph ( Vincent Cassel ), le gardien de la maison aux moeurs aussi étranges que perverses. S’en suivra une suite ininterrompue de scènes toutes plus improbables les unes que les autres, et ceci jusqu’à une séquence finale particulièrement trash.

Sorte de Massacre à la tronçonneuse croisée avec Doberman, ce qui frappe dans Sheitan c’est avant tout la réalisation. Les plans s’enchaînent à la vitesse de l’éclair, la caméra devient épileptique et donne une impression de jeunesse et de folie au risque de devenir brouillonne. C’est un film qui se regarde scotché dans son siège, en se demandant constamment jusqu’où va aller le réalisateur. Car Chapiron va très loin dans son délire. Et la conséquence directe de ce jusqu’au-boutisme, ce sont les réactions très tranchées que provoquent ce film. Farce inepte et braillarde pour les uns, terriblement fun et jouissif pour les autres.

Dans les deux cas, Sheitan n’est surtout pas un film à sous estimer. Sans aller jusqu’à parler de révolution cinématographique, Chapiron et ses amis ont su insuffler un souffle nouveau au cinéma de genre en dynamitant ses codes et ses lieux communs. Si les acteurs sont pour la plupart des débutants et si de nombreuses maladresses étayent le film, le résultat est très bien ficelé avec un scénario d’une simplicité qui n’est qu’apparente et une atmosphère spécialement malsaine que personne n’est prêt d’oublier.

Partager !

En savoir +

Blog officiel du film : http://sheitan-lefilm.skyblog.com/ » href= »http://sheitan-lefilm.skyblog.com/ »>http://sheitan-lefilm.skyblog.com/

A propos de l'auteur

Image de : Fondateur de Discordance.

2 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    VIOLHAINE
    le Vendredi 3 août 2007
    VIOLHAINE a écrit :

    Je viens de le voir à l’instant.
    Je sortais à peine de Ratatouille, et puis, bam !
    Sheitan dans ma gueule.
    Bouaf. J’en ai encore la nausée… :$

  2. 2
    Pascal
    le Vendredi 3 août 2007
    Pascal a écrit :

    Ratatouille… Sheitan…
    Un enchainement dans la continuité :o )

Réagissez à cet article