Shaka Ponk à Bercy — Souviens-Toi 2012….

par |
2012 fut définitivement l'année inoubliable pour Shaka Ponk. Après des années de galère et une réputation scénique croissante, le groupe a finalement su imposer sa place sur la scène rock française. Deuxième groupe le plus demandé sur les festivals de la saison passée, ils n'ont pas cessé d'enchainer les salles combles.

shakaponkbercy-7

C’est donc presque naturellement que le groupe termine sa tournée française par la plus grande salle parisienne, complète depuis des semaines elle aussi.

La foule est là, dans cette immense salle qu’est Bercy, pour assister à l’apogée d’un groupe aujourd’hui sous le feu des projecteurs, après une longue route semée d’embûches…. Mais le groupe a tenu bon, n’a jamais rien lâché et a réussi le tour de force de plaire aux masses sans jamais se renier.

Pour l’occasion, nos petits monkeys avaient tout naturellement promis quelques surprises et invités. Si on attendait le passage de Cantat sur Palabra Mi Amore, ce dernier ayant déjà foulé la scène en leur compagnie à plusieurs reprises, l’ex-leader de Noir Desir en a surpris plus d’un assis sur une scène descendue du plafond, en compagnie de son bassiste, pour une reprise de Léo Ferrer. Bien que le contexte ait pu en agacer plus d’un (« Avec le temps va, tout s’en va« ), la première prestation de Cantat seul devant un public depuis l’arrête de son groupe, aura fait l’unanimité sur un point de vue purement musical. Peut être l’un des moments les plus forts du concert de … Shaka Ponk.

D’autres invités sont venus donner de la voix aux côtés de Shaka Ponk, tels Mat Bastard de Skip the Use, le rappeur Beat Assaillant ou encore ce duo virtuel avec Skunk Anansie.

Ce soir-là à Bercy, c’est tout l’esprit du groupe qui est présent : les écrans et les vidéos omniprésentes, Goz et son désormais célèbre duo vidéo à la batterie, l’ambiance électrique, la set-list en forme de (déjà) best of et l’exploit de Frah qui malgré sa jambe en morceaux aura tout donné au point de devoir finir en urgence sur la table d’opération pour ses problèmes aux genoux, annulant par là même les deux dernières dates que les Shaka devaient donner en Belgique.

Ce soir-là à Bercy, le groupe aura « juste » ajouté quelques invités et plusieurs milliers de personnes à une machinerie parfaitement huilée pour célébrer dans un feu d’artifice la fin d’une tournée et d’une année qui fût la sienne.

shakaponkbercy-9

Vous avez aimé cet article ? Partage le !

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article