R.Wan VS Winston McAnuff

par admin|
Après leur projet musical commun qui avait enflammé les planches il y a deux ans de cela, c’est séparément que nous retrouvons R.Wan et Winston McAnuff, lors des scènes ouvertes du Printemps de Bourges.

Vendredi 24 avril. Scène Région Centre, parking Séraucourt

R.Wan de Java

rwan-2Après avoir mis le feu jusqu’à la régie, comme peu d’autres y seraient arrivés, en faisant « guincher » une grosse partie du public de cette scène ouverte du Printemps, c’est attablés à la terrasse du petit espace détente en sirotant une bière avec ses musiciens , que nous interceptons R.Wan de Java .

Une micro interview / comédie à considérer plus comme un instant de poésie surréaliste et qui ressemblera au fil des questions, à certaines de ses chansons devenus des hymnes. C’est-à-dire décalée, absurde, ironique, plus sexe et alcool qu’accordéon, mais finalement à l’image d’un des groupes les plus surprenants de la scène chanson /musette / hip-hop française.

Est-ce que tu as 5 minutes pour quelques questions ?

R.Wan : Seulement si elles sont bien préparées.

L’Equipe est formée depuis combien de temps ? D’où vient la rencontre ?

Tout à fait.

Est ce que tu peux nous dire quel souvenir tu as de ton premier live ?

Oui je peux te le dire, question suivante.

Tes premiers émois musicaux ?

Je me rappelle surtout de mes émois sexuels.

Etait-ce une vocation d’enfance ces émois musicaux et/ou sexuels ?

Surtout les émois sexuels !

Est ce que tu as vu le stand prévention et distribution de préservatifs ?

J’ai surtout reçu des préservatifs gonflés sur la scène.

Je peux dénoncer le coupable il s’appelle Jean-Michel.

Jean Michel Benoit 16…

Est-ce qu’il y a un son que tu détestes ?

Oui.

Est-ce qu’il y en a que tu adores ?

Oui aussi. La flute traversière surtout quand elle est jouée en beat-box.

La suite sur le player.

Winston McAnuff

winston-2Venu accompagner son fils, Matthew McAnuff présent le même soir avec le collectif Inna De Yard All Stars et après avoir rejoint Java sur scène pour le rappel, nous le croisons dans la foule, pris sur le vif. L’occasion de poser quelques questions au grand bonhomme…

Le temps semble s’arrêter pendant deux minutes, tant sa présence impose la sagesse. C’est de sa voix éraillée et profonde à coté d’un stand de percussion africaine, qu’il répond à cette micro-interview que nous vous mettons en audio uniquement.

Juste pour le plaisir d’entendre son superbe grain de voix.

Partager !

1 commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Mardi 12 mai 2009
    Wibe a écrit :

    Sexe accordéon et alcool ! une religion
    Merci EBF

Réagissez à cet article