Rock en Seine 2012 – Jour 3

par |
Dernier jour de Rock en Seine. Pourtant ce dimanche fut élu le jour le moins fou-fou de cette trilogie. En effet, le programme est nettement plus light que les précédents. Pourtant, une surprise DE TAILLE nous attend...

Et même le concert des Stuck in the Sound qui — au bout pourtant des quatorze concerts qu’on a dû faire d’eux tels des pom pom girls à capuche — nous laisse sur notre faim. Et que dire des Dandy Warhols ? Mous du genou à souhait, ils ont l’air d’avoir été traînés là de force grâce à une canne à pêche avec leur chèque de cachet accroché à l’hameçon.

Tous nos espoirs se portent alors, nonchalamment, sur la prestation de Green Day attendue à 21 h 30 pétante et cela pour deux heures de show. On avait bien compris que toute l’organisation de Rock en Seine considérait cette affiche comme le Saint Graal de ce dimanche un peu faiblard et ils ont bien eu raison.

Et heureusement que Billie Joe Armstrong (bel et bien en vie celui-ci ! Contrairement à de nombreux fails sur les Internets) et ses compères ont relevé le défi pour remporter la médaille d’or de la prestation scénique. Une claque magistrale, mais surtout une leçon à apprendre pour certains groupes qui seraient bien avisés de prendre des notes (coucou Placebo, coucou les Dandy Wahrols) : et oui il est encore possible de prendre du plaisir sur scène même en ayant vingt-cinq ans de carrière dans les pattes, de sourire et de communiquer avec cette marée humaine au souffle court venue vous applaudir.

Au final, deux heures de show grandioses regroupant morceaux du nouvel album et tubes interplanétaires repris en cœur par une foule compacte qui avait retrouvé l’âme de ses quatorze ans pour l’occasion, notamment American Idiot carrément HURLER pas tous. Sans oublier les quelques reprises officiées par le groupe et non boudées par le public pour autant, loin de là, comme Hey Jude ou encore Stand by Me

Sur scène, une ambiance colonie de vacances à coup de lance à incendie noyant littéralement les premiers rangs, de dérouleurs de papier toilette géant pour éponger tout cela ainsi que des canons manuels pour distribuer des T-shirts aux plus chanceux. Sans oublier également, nos trois gugusses qui se déguisent de grands chapeaux à plumes, de boas, de lunettes et Billie Joe qui profite d’une petite pause pour faire monter quelques chanceuses sur scène ; une jeune fille, ne perdant pas le nord, tentera même d’embrasser fougueusement notre frontman. Elle ne risque pas d’oublier ce concert !

Merci les gars de nous avoir fait oublier notre frustration du jour et de nous faire souvenir que le punk rock pouvait toujours être vivant ! Et comme le chantait Patrick : on se donne rendez-vous dans dix ans ? 

Crédits photo : Nicolas Brunet

Vous avez aimé cet article ? Partage le !

Image de
: Co-responsable de la rubrique Musique sur Discordance.fr. Et même qu'une fois, je me suis faite accréditée sur un concert de Justin Bieber !

1 commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Mardi 28 août 2012
    isatagada a écrit :

    Hey tu as eu AV, cool. J’adore Grandaddy et Greenday, et la photo des Lanskies dans leur transat est énorme !

Réagissez à cet article