Reveal, le jeu-vidéo qui peut faire de vous un stagiaire à l’Oréal

par |
Nouveau coup marketing pour L'Oréal, qui annonce vouloir recruter des stagiaires grâce à un jeu vidéo intitulé Reveal . Projet révolutionnaire et porteur d'espoir ou écran de fumée destiné à promouvoir l'image jeune et innovante de la marque ?

Sur le papier, Reveal s’annonce comme la nouvelle révolution dans le recrutement de L’Oréal . Déjà en 1982, la marque avait mis en place Brandstorm, business-game qui propose encore aujourd’hui à des candidats sélectionnés de se mesurer dans la création et le lancement fictif d’un produit L’Oréal . L’entreprise ambitionne à terme l’objectif d’un tiers de stagiaires recrutés grâce au jeu vidéo Reveal, disponible gratuitement en ligne. Pour les autres, la révélation de leurs talents et aptitudes est à l’issue du jeu.

Un test d’orientation mis en scène

5928_101260329596_101260029596_2130024_4718984_n-2Formellement, Reveal reprend en deux dimensions le concept d’un jeu de rôle classique en proposant des mini-quêtes et des interactions entre les personnages. Ceux-ci vous poseront des questions à choix multiples, des épreuves et des tests. En revanche, le scénario et les actions sont plus limités. Maquillée par le scénario qui ferait presque figure d’artifice, l’ossature du jeu se compose avant tout des classiques tests de personnalité, d’aptitudes et de connaissance de chacun des domaines où le joueur sera amené à résoudre des problèmes. Présents également des quizz sur la firme qui ont plus vocation de publicité pour l’image de marque L’Oréal . Outre la promesse d’un stage pour les profils sélectionnés, ce test d’orientation entièrement gratuit affiche la promesse d’une « meilleure connaissance de soi, la découverte du monde de l’entreprise et des diverses opportunités de carrière »

Autre point non négligeable, L’Oréal entend par ce jeu mettre davantage en avant la personnalité que les diplômes de son vivier virtuel. « Nous souhaitons explorer le potentiel de tous les étudiants, partout dans le monde, quels que soient leur formation et leur parcours, et nous pensons que Reveal by L’Oréal peut les aider dans leur orientation professionnelle. » avance François de Wazières, directeur international du recrutement de L’Oréal. C’est dans ce sens qu’abonde le recrutement jeune by L’Oréal : ainsi, le dossier d’inscription à Brandstorm ne requiert ni CV, ni lettre de motivation, mais un moodboard, autrement dit un collage d’images décrivant son auteur sans le représenter. C’est dans ces perspectives que la marque est reconnue pour recruter directement à la sortie des écoles et pour attirer un public jeune et entreprenant.

Viser un public jeune

7822_197328893664_134877888664_3729311_2552145_n-2 Reveal concentre ses efforts dans l’adaptation à un public jeune, grâce à Facebook notamment. Après s’être inscrit en ligne, le joueur a la possibilité de publier sur son mur sa progression et les événements du jeu. Chaque personnage virtuel du jeu possède sa propre page Facebook ainsi qu’une adresse mail via laquelle sont adressés des messages au joueur. Pour assurer la promotion du jeu, chaque joueur qui arrivera à inviter des amis sur Reveal via Facebook se verra créditer des points, nécessaires pour le classement sur lequel seront choisis les futurs stagiaires. Au-delà de ces gadgets pour la plupart bien pensés, mais inutiles, les créateurs de Reveal ont malheureusement eu du mal à penser une véritable exploitation des réseaux sociaux. Même l’application Facebook laisse à désirer, la seule option inédite qu’elle propose étant une comparaison des points du joueur avec ceux de ses ami(e)s. Ces quelques touches ne suffisent pas à remplir la promesse affichée d’ « univers Web 2.0 où se mêlent virtuel et réel » hormis que la finalité du jeu reste le recrutement réel.

Être sélectionné

La sélection s’opère à l’échelle internationale grâce au classement des joueurs à travers la résolution de problèmes en un temps limité, de QCMs concernant chacun des domaines de l’entreprise, de réponses à des questions ouvertes et de quizz sur la « culture L’Oréal ». Par cycle de compétition, le gagnant est donc celui… ayant obtenu le meilleur score. Alors que L’Oréal prétend miser sur la personnalité des candidats recrutés, celle-ci se retrouve effacée derrière un score. Cinq autres personnes parmi les meilleurs joueurs sont heureusement choisies à partir de l’analyse de leur réponse à une question ouverte posée en fin de partie. En revanche, cela ne fera pas forcément d’eux des stagiaires L’Oréal . Ils doivent encore passer par un rendez-vous au siège de la firme, pour rencontrer professionnels et recruteurs de tous les corps de métiers proposés. Des recrutements peuvent également être organisés dans les sièges locaux de L’Oréal .

Un nouveau moyen de promotion?

loreal1-2Si les profils sélectionnés pour un stage à L’Oréal sont rares, la firme réalise en revanche un très bon coup. Mieux que n’importe quel site internet, un jeu vidéo retient l’attention de ses visiteurs et peut servir de vecteur de diffusion très efficace d’une marque. Reveal réussit là où un site internet classique échoue et permet une promotion inédite de ses métiers par une documentation riche et du contenu interactif. Sont également assurées la publicité et la mise en avant de ses produits, de sa marque de fabrique, de sa culture et de son histoire. L’objectif de Reveal semble être, en sus du recrutement de stagiaires, l’expérimentation d’un nouveau moyen de communication de contenu marketing via un jeu vidéo.

Au-delà d’une forme bien pensée et astucieuse, sans être profondément innovant, le concept du jeu en lui même reste porteur d’avenir et mérite des suites. Reveal se présente comme un premier essai, une base, sur laquelle pourront être développées des idées nouvelles, moins étroites que le simple exercice du curriculum vitae. On pourrait ainsi rêver d’un « simulateur de vie professionnelle », un Sims version Serious game avec mise en situation où le comportement et les choix opérés par le personnage déterminent son orientation et ses aptitudes. L’Oréal fait d’ailleurs partie de ces entreprises françaises qui avaient organisé en juin 2007 le premier forum d’embauche virtuel sur Second Life . Il ne faudra tout de même pas perdre de vue que la finalité de ces méthodes nouvelles de recrutement reste la sélection de candidats à travers un entretien… bien réel quant à lui.

Partager !

En savoir +

Le jeu Reveal by l’Oréal : http://www.reveal-thegame.com/
Le site de l’Oréal : http://www.loreal.fr/_fr/_fr/index.aspx

A propos de l'auteur

Image de : Originaire de Franche-Comté, Eymeric est étudiant dans les métiers du livre à Aix en Provence et prépare les concours des bibliothèques. Il aime le cinéma, pour lequel il préférera toujours l'esthétique au scénario et la littérature quand elle touche à l'intime et au quotidien. Côté musique ses goûts se portent vers la psyché-folk mais aussi vers le trip-hop, version des origines et vers le rock des vingt dernières années, du moment que les guitares sont saturées et qu'elles multiplient les effets. Il s'intéresse également aux médias, à la culture populaire et, avec du recul, à la politique. Blog: http://legendes-urbaines.over-blog.fr/

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article