Renaud: Tournée Rouge Sang

par Joaquim|
Quatre ans après "Boucan d'Enfer" et la tournée qui s'en est suivie, Renaud revient sur le devant de la scène avec un 14ème album intitulé Rouge Sang ainsi que des dizaines de dates dans toute la France, la Suisse, la Belgique et le Québec. J'ai pu assister à l'étape lyonnaise de la tournée, au théatre antique de Fourvière, lieu même où il enregistrait, 11 ans plus tôt, une partie de l'excellent "Paris - Province: Aller/Retour".

L’album

rougesang-2Dans la droite lignée du précédent opus, Rouge Sang est un (double) album compilant des chansons grand public à thèmes variés. En vrac: son gosse, sa femme, la liberté, l’industrie du tabac, la télévision, la tauromachie, j’en passe et des meilleurs. Comme si d’un seul coup le chanteur énervé s’était réveillé en voulant règler son compte à une grosse partie de ses cibles préférées.

Malheureusement Renaud n’a plus la verve des années glorieuses et les mots ne sortent plus aussi facilement. Les textes, même si ils restent engagés, sont plutôt simples à l’image de  » Dans la jungle « , hommage à Ingrid Bétancourt :

Nous t’attendons Ingrid et nous pensons à toi

Et nous ne serons libres que lorsque tu le seras

Autre exemple tout aussi frappant, la suite de la chanson écrite en 1980 intitulée  » Ou c’est qu’j'ai mis mon flingue « , aujourd’hui titrée  » J’ai retrouvé mon flingue  » nous fait regretter qu’il n’ai pas retrouvé sa plume.

Les chansons gentillettes ne sont pas en reste sur cet album mais souffrent également de ce manque de poésie. Fini le temps des  » Mon amoureux  » et l’inspiration des  » Doudou s’en fout « . Il faudra donc faire avec des anagrames du prénom de sa (nouvelle) femme et de leurs initiales communes ( Renaud Séchan et Romane Serda ). Les temps changent.

La tournée

Si l’album a reçu un accueil plutôt correct, la tournée Rouge Sang en revanche ne semble pas faire l’unanimité. Certaines dates ont dû être doublées (Caen, Saint-Etienne, Nantes, Lille) mais d’autres en revanche ont tout simplement été annulées en raison d’un manque de réservations (Colmar, Agen, Martigues, Montluçon, Chateauroux, Chalons / Saone).

Le concert n’est pas complet mais le public est venu en nombre.
Capitale des Gaules oblige, l’ambiance est plutôt bourgeoise (distribution de coussins, lutte pour obtenir une place assise). Il n’empêche qu’en ce soir de fête nationale les éternels bandanas rouges sont bien au rendez vous, vissés au poignet des fans de la première heure et du premier rang.

C’est flanqués des mêmes musiciens que sur la  » Tournée d’Enfer  » (augmentés d’un joueur de yukulele/violon/flute irlandaise) que Renaud a donné l’assaut au théatre antique de Fourvière, dans un décors scénique des plus sobres. Cinq ou six chansons seront nécessaires pour que la voix se stabilise, mais force est de constater que Renaud est de retour et que la période sombre du début des années 2000 est bien derrière lui.

fourviere-2La setlist des festivals est différente de la tournée des salles et comprend 7 chansons issues du dernier album, 2 du précédent , 2 medleys compilant un grand nombre de succès des grandes années ( La bande à Lucien, Je suis une bande de jeunes, Les charognards, Babysitting blues …) ainsi que 6 anciens succès en intégralité ( Le HLM, Hexagone, 500 connards, La pêche à la ligne …) le tout pour une durée de 2h30 (contre 3h pour la tournée en salle).

Le public est enchanté, le chanteur est visiblement aux anges, les musiciens s’amusent comme des gosses (avec la desormais traditionnelle bataille de coussins avec le public), Renaud l’avouera lui même, il a une « patate d’enfer » et ça se sent.

Il affirmera plus tard dans la nuit sur son blog dans un post titré « Bande d’enfoirés! »:

Non seulement à cause de vous je suis assujéti à l’ISF mais, en plus, vous me filez en deux heures et demi plus de bonheur que bien des humains en ont en toute une vie.

Ren

PS.C’était THE concert de cette tournée. J’avais les yeux tout mouillés quand j’ai vu qu’en régie ils voulaient pas que j’y retourne….

À l’évidence sa rage est intacte, en témoigne les nombreuses piques à l’attention du nouveau président de la république pendant et entre les chansons.:

Deuxième génération:

J’aime surtout tout c’ qui vous fait peur,

La douleur et la nuit

Avec Sarkozy tu vas être servi

Je suis une bande de jeunes:

Ça bastonne comme à Chicago

C’est vrai qu’dans sa bande y sont deux

Sarko et Le Pen, ils sont deux

Renaud n’hésite pas non plus à rajouter une couche au bouillonant débat régional qui a suivi le concert de Bourg en Bresse et au sujet duquel il a affirmé:


[...]

c’est agréable de chanter avec conviction en te demandant dans ta tête « mais sur quelle bande de mous-du-genou je suis tombé »

[...]

Ambiance glaciale (à l’image de votre climat de chiotte et de cette salle de daube) dès mon apparition sur scène, silence de mort dès mes premiers mots ou premières vannes, aucune réaction même après mes « excusez-moi de vous déranger… J’vous réveille pas au moins ? »

[...]

Déclarations qui lui vaudront un brulot dans la presse locale le lendemain et qui le feront vivement réagir.

Pas rancunier, Renaud remerciera quand même les quelques bressans ayant fait le déplacement dans le Rhône. Les fans ne lui en voudront pas non plus, surtout pas après s’être vu gratifier d’un  » Héxagone  » d’anthologie, interpreté à la mode  » Paris – Province « . Un grand moment.

Si Renaud semble avoir fait évoluer son écriture on peut quand même se réjouir de son retour en forme et constater que bien que remarié et papa pour la seconde fois, notre chanteur énervant national reste vraiment énervé et qu’il est encore largement capable d’offrir des prestations de grande qualité. Et c’est tant mieux!

Setlist du concert:

-Malone
-Marchand de Cailloux
-500 connards sur la ligne de départ
-Docteur Renaud Mister Renard
-Arreter la clope
-Elsa
-Dans la jungle
-Manhatan-Kaboul
-La pêche à la ligne
-Leonard Song
-Miss Maggie
-Dylan

Medley:

- Pierrot
- En cloque
- Morgane de toi
- Mistral gagnant
- Babysitting blues

-Les bobos
-Le HLM

[rappel]

Medley:

- Je suis une bande de jeunes
- Laisse béton
- La bande à Lucien
- Ma gonzesse
- Les charognards
- La Blanche
- Deuxième génération
- Manu

-Hexagone
-Rouge Sang

Forum:

Renaud s’est visiblement converti à Internet et intervient très fréquemment dans la section bistrot du site de la tournée. Ses interventions sont à son image: sincères, sèches, tendres, drôles et parfois violentes. Il rédige ainsi quasiment systématiquement un compte rendu des concerts de la tournée et y donne son opinion sur l’acoustique, le public, sa performance, etc.

Ces petites merveilles sont publiées sous le pseudo « Renaud » et rappellent qu’il n’est pas un de ces chanteurs de variétoche qui caresse son public dans le sens du poil.

À bon entendeur.

Partager !

16 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Lundi 1 septembre 2008
    Ren a écrit :

    Oh oui, ils sont juste merveilleux. :o )

  2. 2
    le Jeudi 19 juillet 2007
    kyra a écrit :

    W.O.W

    Superbe article, Jo. Respect XXL.
    Tu m’as donné l’envie de me pencher sur le sujet.
    Au plaisir de te lire à nouveau. Merci.

  3. 3
    VIOLHAINE
    le Jeudi 19 juillet 2007
    VIOLHAINE a écrit :

    Tout pareil que kyra ! :)
    Ca serait cool de te lire plus souvent.
    xxx

  4. 4
    Pascal
    le Jeudi 19 juillet 2007
    Pascal a écrit :

    Yes très bon article !!

    D’accord Rouge Sang ne casse pas 3 pattes à un canard, mais Renaud reste (et l’a d’ailleurs toujours été) un modèle d’intégrité artistique et humaine…

  5. 5
    le Jeudi 19 juillet 2007
    Joaquim a écrit :

    Merci à tous. On va voir si les fans du site de la tournée sont du même avis. Je m’en vais poster l’adresse de l’article sur le fil de discussion de la date de Lyon.

    A+

  6. 6
    le Jeudi 19 juillet 2007
    emma a écrit :

    J’ai été ravie de partager cette soirée, je suis d’accord ce que tu dis et avec tout le monde au-dessus : Jo, tu dois écrire plus souvent, tes articles sont vraiment bons ! Grâce à toi j’en ai découvert un peu plus sur Renaud. Merci (pour tout) :o )

  7. 7
    le Jeudi 19 juillet 2007
    Carole (Germagnat) a écrit :

    Très bon article.
    J’ai trouver votre lien sur le blog du concert de Fourvière auquel j’ai assisté. Je confirme : vraiment très bon concert. Dommage qu’il n’ait pas pu mettre son décors eet faire un concert plus long…

  8. 8
    le Jeudi 19 juillet 2007
    Joaquim a écrit :

    Commentaire du sieur Renaud à propos du concert de Musilac:
    « Mille fois moins bien que cellui de Lyon-Fourvières, mille fois mieux que celui de Solliès-Pont…. »

    Commentaire du même Renaud sur le concert de Solliès-Pont:
    [...]
    Celà dit sur Solliès-Pont pas grand chose à dire… Niveau public, presque aussi bien que celui de Bourg-en-Bresse. Pourtant j’avais la pêche grave !!!
    C’est vous dire…

    De là à conclure qu’un festival avec Muse et Placebo ne peut rien donner de bon il n’y a qu’un pas que je franchis allègrement :-)

    PS: je sais, c’est gratuit, mais je me sens généreux aujourd’hui!

  9. 9
    Pascal
    le Jeudi 19 juillet 2007
    Pascal a écrit :

    Oh putain…
    Il est interdit de parler de ce qu’on ne connait pas ;o)

  10. 10
    le Jeudi 19 juillet 2007
    SVPat a écrit :

    Très bon article oi pour un concert de Fourvière qui fut exelent selon les CR.

    Certains diront , comme tu le fais, que Renaud ne semble plus aussi mordant qu’il y à 20 ans en arrière !
    Mais est-ce Renaud ou la société qui fait qu’aujourd’hui, il est plus difficile d’être « mordant »?

    Je pense personnellement que Renaud a bien gardé cette hargne qui le fit se lever sur bien des causes dans le passé et qui le voit à nouveau se battre .
    Lui au moins, il a le courage de l’exprimer y compris à contre courant parfois !!!

  11. 11
    le Vendredi 20 juillet 2007
    Sarah a écrit :

    Merci Jo pour cet excellent article ! Je partage ton avis quant au dernier album, mais ta description du concert me fait regretter de ne pas m’être déplacée pour une des dates. … La prochaine fois, je viens avec toi !

  12. 12
    Pascal
    le Vendredi 20 juillet 2007
    Pascal a écrit :

    Obligé d’annuler sa date à Colmar…
    Pourtant historiquement cela a toujours été une ville d’anars.

    Quelque part c’est pas plus mal, il y aurait eu une sérieuse concurrence avec Bourg en Bresse…

  13. 13
    le Vendredi 20 juillet 2007
    vali a écrit :

    tout assez vrai, mais t’as oublié que le concert a fini avec « Dès que le vent soufflera », et pis y nous a aussi raconté 2 blagues!! :-)

  14. 14
    le Vendredi 27 juillet 2007
    Anonyme a écrit :

    « Converti à Internet » ???
    Tu veux rire ! DROGUÉ TOTAL À INTERNET !!! addict, accro ! Même que je te lis…
    J’allais te répondre « ah bon ? j’ai pas fini le show avec Dès que le vent soufflera ? » mais Vali l’a fait pour moi.
    Sympa ton CR. Heu… Le début moins mais la fin sympa.
    Bye,
    Renaud

  15. 15
    le Vendredi 27 juillet 2007
    Joaquim a écrit :

    Pascal, tu peux rectifier, effectivement j’ai zappé la dernière chanson de la setlist. Faut dire que tout le monde était debout pour balancer les coussins en mousses et qu’à ce moment là j’en avait plus rien à foutre de mes notes tellement ça déchirait tout (faut comprendre, après un medley des anciennes + Hexagone au complet).

    Merci pour les commentaires élogieux.

    PS: j’aurai peut être dû mentionner qu’un DVD va sortir sur les dates de Bercy qui ont eu lieu au mois de mars, mais comme de toute façon ça devait forcément être moins bien qu’à Lyon j’y ai pas pensé sur le coup :-)

  16. 16
    le Lundi 30 juillet 2007
    Anonyme a écrit :

    Ha la la les critiques ! Vous êtes spécialiste en langue française pour juger des derniers textes de Ren ?

Réagissez à cet article