Raul Paz – En Casa

par Alban Martin|
"En casa n’a rien à voir avec ce que j’ai pu faire avant, et n’aura peut être rien à voir avec ce que je ferai après". Voici en quelques mots comment Raul Paz nous parle de son nouvel album...

raul_pazCe sixième opus marque un retour aux origines de Raul Paz, un retour à Cuba, au sens propre comme au sens figuré, car pour la première fois depuis longtemps Raul a passé de nombreuses semaines à La Havane et s’est plongé dans la musique de son enfance. Celle qui à l’origine lui a donné cette envie de composer et de s’exprimer non pas seulement avec des mots, mais avec des mélodies. Il y composera donc des chansons, jouées et chantées dans la veine acoustique de la musique campesina (de la campagne), mais aussi et surtout des chansons En casa, comme à la maison.

D’ailleurs le premier titre éponyme de l’album nous livre tout de suite une connotation si chaleureuse, et si berçante, qu’on se sent emmitouflé dans l’harmonie du timbre grave de Raul Paz . Une impression confortée avec 25 Anos qui sonne comme une complainte langoureuse et terriblement sensuelle.

Tu y Yo est une de ces chansons qui s’adresse directement à notre mémoire musicale, inspirée sans doute de mélodies traditionnelles qui dépassent le monde du conscient, du vivant. Une invitation à la méditation, et surtout au retour à la simplicité de l’enfance.

Le temps passe, sans doute le morceau le plus surprenant de cet album, est le seul chanté en français, intitulé « le temps passe ». Raul a confié lors de son concert privé au Bus Palladium début novembre 2006, qu’il ne lui arrivait que rarement de composer en français, mais toujours avec une saveur particulière. Les paroles de ce titre montrent bien qu’il est bien loin le temps où Raul Paz se sentait comme un étranger à Paris.

Chez Raul, la création musicale est une histoire d’influence.  » Mon père adorait cela (NDRL : l’émission Palmas Y Cana sur la musique traditionnelle cubaine) c’est ainsi que j’ai fini moi aussi par apprécier cette musique de la campagne, comme la guajira, c’est là que j’ai appris toutes les chansons de Portabales, Maria Térésa, Celina « .

Mais que l’on se rassure, En Casa est une d’une vraie originalité. Il n’y a qu’à écouter le titre Distancia ou comment quelques petites notes de piano viennent terminer cet album de retour aux sources, à la mélodie cubaine, et à des origines musicales emplies de modernité !

En savoir +

Site officiel: www.raulpaz.net

Partager !

1 commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Mardi 20 mars 2007
    Anonyme a écrit :

    Demain soir, au Grand Rex, concert de Raul Paz… J’y serais ;-)

Réagissez à cet article