Pustule l’Archéchois

par |
Personnage attachant et intelligent rencontré au hasard d'un concert qu'il donnait dans un bar, Pustule l'Ardéchois est un drôle de bonhomme. Parcourant la France flanqué de sa poubelle musicale, son spectacle est un petit bijou de drôlerie et d'engagement, à déguster sans modération.

pustule Salut Pustule, merci beaucoup de prendre le temps de répondre à ces quelques questions. Nouvel album, nouveau spectacle, nouvelle Poubelle Musicale…. Peux tu nous en dire un peu plus sur toutes ces nouveautés ?

Pustule: J’ai tourné 9 ans avec Bidule sans vraiment me servir de lui comme d’une véritable poubelle. Aujourd’hui Merdeux Dégueux rempli cette fonction en alliant la possibilité de prendre le train sans encourir l’amende fatidique. Ceci a mis du sang neuf dans mon spectacle où l’habitude l’avait emporté sur la folie. Les nouvelles compos ainsi que la présence de Merdeux Dégueux redonnent cette folie perdue en y mêlant une touche cartoon décalée qui me manquait. Quand à l’album, Cartoon n’est pas si triste, il a été enregistré dans un garage chez un type totalement inconnu avec une ouverture d’oreille inégalée, une petite dose d’ordis par-dessus et voilà le bébé : un vrai bonheur pour moi de l’avoir pondu !

Pas mal d’éléments comiques et d’auto-dérisions dans tes textes et dans tes shows, mais également des choses beaucoup plus engagées, voir militantes. Es tu d’accord avec cette affirmation ?

P: Pourquoi ne dirais-tu pas : on jurerait que tous ces éléments comiques et d’auto-dérision n’ont pour mission que de faire passer en douceur et avec le sourire tout ton engagement militant ? !

Tu est un artiste autoproduit. Est-ce par choix ou par nécessité ?

P: Une volonté, une préférence, un besoin, une envie…

Comment trouver et acheter ton nouvel album ?

P: Pour le moment uniquement lors de mes concerts mais bientôt sur le net quand j’aurai enfin pensé à me bouger pour faire mon site…

Comment es tu venu à la musique ?

P: C’est par son biais que les textes que j’écrivais ont trouvé toute leur ampleur actuelle. Et puis la scène n’est elle pas un bon moyen pour faire passer des idées et des infos qui jamais ne passeraient à la télé ou à la radio, car bien trop subversives ?

Après plus de de 600 dates, t’en a pas encore marre ?

P: Marre de quoi ? D’avoir le bonheur de vivre de ma passion ? De partager des rencontres sans cesse riches de l’expérience de chacun ? Du plaisir du sourire à mon encontre chaque fois que l’on me croise ?

Tu fais quoi d’autre dans la vie à part taper sur une poubelle et chanter dans un micro?

P: On est plusieurs à retaper un lieu collectif totalement à l’écart du monde (une heure de marche pour y accéder, pas d’eau ni d’électricité) en pleine montagne ardèchoise. Les terres revivent grâce à nos mains et nous apprenons petit à petit une autonomie que nous n’aurions jamais du perdre en cette si belle société moderne et civilisée…

Cela ressemble à quoi la journée type de Pustule l’Ardéchois ?

P: Demain on fait un gros chantier car il y a des murs de soutènement de terre à inventer. Alors on va d’abord dépierrer la montagne, en fin d’après midi on fera un petit chantier bois pour continuer à préparer l’hiver et on se posera autour d’une bière (qu’on espère fabriquer nous même bientôt). Hier, j’ai attendu un peu que l’on vienne me chercher au train car comme on fait du co-voiturage tout n’est pas instantané dans les déplacements persos et cette attente m’a permis de commencer à écrire une bribe de chanson car pour une fois j’avais le temps de me poser pour ça. Aujourd’hui je suis aller m’occuper un peu du jardin et faire des semis d’épinard…C’est une drôle de journée type de Pustule non ?!

D’autres projets en vue ?

P: Extension du lieu de vie avec possibilité d’installation de deux yourtes. Arrivages probable au printemps d’un petit troupeau de brebis. Reboisement sur les hauteurs et plantation de fruitiers. Faire des concerts tout le temps parce que ça fait du bien. Dire à José Bové que ça me ferait chier qu’il se présente aux élections. Monter un spectacle d’apéros concerts dans les bars, autour du thème de la fête alcoolisée. Équiper mon camion pour qu’il roule à l’huile. Faire un max de récupes pour le lieu de vie car il nous manque beaucoup de choses essentielles. Préparer d’autres chantiers collectifs car la vie avance dès que l’on se met debout et qu’on avance ensemble…

Avec qui rêves tu de pouvoir collaborer ?

P: Avec le monde entier pour nettoyer cette planète de la saleté que l’homme y a planté afin qu’on trouve ensemble les solutions pour qu’aucun être humain n’ai plus ni faim ni soif. Que l’on puisse ainsi, le ventre plein, réfléchir de concert à l’utilité de la reproduction systématique mais non nécessaire de cette espèce qui ne possède pas encore assez d’intelligence pour oser aborder ce sujet vital pour l’équilibre de notre écosystème…

N’as tu jamais eu envie de t’entourer d’autres musiciens ?

P: Si, mais pas dans le cadre du spectacle de Pustule, j’ai pris trop de mauvaises habitudes…… mais quelles bonnes mauvaises habitudes… !

Qu’est ce que tu aimes faire le plus ?

P: Vivre.

Tu te vois comment à 50 balais ?

P: Comme maintenant mais en plus vieux.

La traditionnelle question sur Internet, le téléchargement et le gravage. Tu en penses quoi ?

P: Rien ! Ce n’est qu’un moyen actuel d’obtenir satisfaction d’un besoin immédiat. Il paraît que mon CD est vachement téléchargé, tant mieux ! Grâce à ça j’ai la chance de voir du monde venir me voir jouer. Parfois y’en à même qui me rachètent le CD alors …

Pour finir, en 2007 t’es plutôt De Villepin ou Sarkozy ?

P: J’aimerais pouvoir être blanc mais que mon vote soit considéré…

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Fondateur de Discordance.

1 commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Lundi 28 juillet 2008
    capitaine a écrit :

    Je ne trouve pas son cd bien que je le cherche éperdument. Pouvez vous m’informez à ce sujet merci ! J’aime beaucoup cet artiste et aimerais partager ses chansons.

Réagissez à cet article