Pop Ur Nite 1 – I Love My Neighbours et Soma au Nouveau Casino

par |
« Fraise Tagada à volonté ! » Forcément, si la Pop Ur Nite nous prend par les sentiments dès le flyer… on ne peut que répondre présent !

Image de Soma @ Nouveau Casino | 17.09.10 La soirée commence alors avec Amber & The Dude. Vite deux fraises tagada à se fourrer dans les oreilles ! Le genre de duo qui se dit rock’n’roll alors que le résultat est mielleux à souhait. Avec un guitariste absent et une voix de midinette sous gitane, on a hâte que notre calvaire finisse. D’ailleurs pour information, Ambre (oui mais Amber ca fait so british si on veut s’exporter, tac tac t’as vu.), est une ressortissante de la Nouvelle Star 2010, vous vous souvenez ? Tant mieux, nous non plus !

S’en suit alors un défilé de sacs à main le temps de changement de plateau. On se demande toujours pourquoi. Peut-être que la compagnie Tupperware était déjà bookée sur une autre date. Qui sait ?

Mais cessons d’être mauvaise langue, la « présentatrice » de la soirée nous annonce le groupe suivant : I Love My Neighbours. De quoi passer notre humeur de « rha la la qu’est ce que je fais là ? » à « youpi youpi rock your body » ! Les trois compères parisiens savent titiller notre curiosité et surtout nous faire tout oublier. Avec leur rock très british et leur énergie débordante, on se prend facilement au jeu et c’est simple : on kiffe ! En deux trois morceaux, nous voici groupies de titres comme Swedish Babe, Fucking Neighbours et autres. Le groupe fait pleinement parti du paysage rock parisien du coup on se demande bien ce qu’ils glandouillent pour nous sortir un album ! Ah… un E.P. ? Bon… Pour 2015 ??? Le premier opus du groupe à donc une chance d’être post-apocalyptique, on vous tient au courant !

Retour en plan serré sur notre nouvelle meilleure amie, la Denise Fabre des temps modernes, qui tente une interview de Jérémy, chanteur de la formation. Ce dernier, on ne saura jamais si ce fut du second degré ou non, rembarre chacune de ses questions. Allez hop : next. Merci Jérém ! De tout coeur, merci.

Tiens, une assiette de Tagada qui tourne. Par ici !

Nous avons encore la bouche pleine que les Soma se mettent en place, et en un instant, leur position de tête d’affiche prend tout son sens. Soma c’est quatre dandy propres sur eux dignes d’une publicité de chez Kooples : chemise, cravate qu’on se demande lequel de ce joli petit monde nous allons présenter à notre mère. Mais ne vous y trompez pas, leur pop teinté de rock font ressortir à merveille leur côté badboy. On remue de la tête, bat du pied pour finalement sautiller partout ; un pogo est même improvisé dans la fosse (excès de sucre sûrement !) et j’ai encore Get Down en tête depuis vendredi ! Un vrai plaisir qui nous fait vous ordonner de checker au plus vite leur page myspace : ils passent forcément en concert prêt de chez vous !

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Co-responsable de la rubrique Musique sur Discordance.fr. Et même qu'une fois, je me suis faite accréditée sur un concert de Justin Bieber !

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article