Pierre Guimard

par |
Alors que son deuxième album sort aujourd'hui même et que le Les Beaux Souvenirs ne Meurent Jamais a commencé à se frayer un joli chemin sur les ondes, Pierre Guimard revient avec nous sur ce nouvel opus.

Peux-tu te présenter à nos internautes ?

l_e8afdac9baae43d9a862b97173010b5bJe suis donc Pierre Guimard . Né à Toulouse en 1978. Mais musicalement j’ai eu un groupe de rock au lycée jusqu’aux années 2000 qui avait fait un premier album : Noisy Fate et ensuite j’ai été musicien pour Jean Louis Aubert pendant 3 ans et j’ai arrêté quand j’ai signé avec Sony pour faire un premier album. Première tournée. Les Victoires de la Musique . Taratata . J’ai un petit public, j’ai vendu quelques disques et j’en sors donc un deuxième.

Le premier album est sorti il y a environ trois ans. Pourquoi avoir attendu autant de temps avant le second ?

Déjà le temps de l’écrire, de le faire, de l’enregistrer, mais c’est vrai que j’ai tardé un peu pour le sortir. C’est pas vraiment une idée à moi d’attendre, il y a déjà eu un plan social dans la maison de disque et puis après il a fallu trouver le bon moment, être prêt. Mais ce n’est pas plus mal, car là je suis vraiment prêt à le sortir parce je n’ai pas spécialement envie qu’il sorte et que ça fasse « plouf ». Il faut que tout soit un peu réuni. Là le titre rentre doucement en radio, donc je pense que c’est important que les gens l’ait un peu entendu avant de sortir l’album. Il faut que les gens aient plusieurs signaux pour leur rappeler que j’existe.

Comment décrirais-tu ce nouvel opus ? C’est le moment de nous donner l’eau à la bouche.

Il est bien meilleur que le premier qui était déjà très bon ! Il y a plus un son et un style folk. C’est plus américain, country. Je pense qu’en tant que chanteur j’ai aussi évolué : ma voix a pas mal changé vis-à-vis de la tournée, puisque c’était un peu nouveau pour moi d’être chanteur quand j’ai enregistré mon premier album. Je pense que ma voix est plus stabilisée, je chante plus comme un chanteur, je m’excuse moins d’être là. C’est assez joyeux aussi, plus que le premier.

Et pourquoi ce single, Les Beaux Souvenirs ne Meurent Jamais ?

Et bien au début je pensais aussi pas mal à Je M’arrête à Toi, mais après c’est pas mal les radios qui ont décidé :  » Oui oui c’est celle là !  » –  » Mais vous pensez pas plutôt à celle-ci ?  » –  » Non non c’est celle-là !  » –  » Bon bah ok !  »

C’est toujours difficile de répondre à cette question : mais s’il fallait ne garder qu’une seule chanson de cet album, laquelle choisirais-tu ?

Moi j’aime beaucoup Le Rêve Américain qui est vraiment très sincère et qui me représente bien. Et euh. voilà.

Dans ta bio il y est cité du Baudelaire : « Que l’univers est vaste à la clarté des lampes, aux yeux du souvenir que le monde est petit ». Tu penses que cette citation est une illustration des Beaux Souvenirs ?

pierre2Je pourrais seulement te dire que le titre de l’album Les Beaux Souvenirs ne Meurent Jamais est une chose à laquelle je crois vraiment et que je fais tout pour. Justement en provocant un peu les choses… J’ai enregistré cet album à New-York, j’ai fait venir le pianiste d’ Elvis Presley . J’ai fait des trucs un peu incroyables pour justement avoir des souvenirs. Je fais toujours un peu en sorte de provoquer les choses pour avoir une existence un peu différente et des choses dont je me souviendrai. C’est assez une vérité générale !

Du coup, qui dit nouvel album, dit nouvelle tournée. Comment appréhendes-tu ton retour sur scène ?

C’est loin. Ça fait deux ans que je n’ai pas fait de concerts de Pierre Guimard, mais je n’ai pas vraiment quitté la scène parce que je fais partis d’un groupe qui s’appelle Lilly Wood & The Prick . Je suis à l’aise avec la scène, mais après avec mon public et avec mes chansons, j’avoue que là, même répéter les chansons du premier album, c’était un peu. Il faut s’y remettre, mais après je crois que c’est comme le vélo, ça revient vite ! Mais c’est clair que jouer devant une Cigale pleine, ça va être cool !

Un album dont le fil rouge est les États-Unis, enregistré aux États-Unis. Tu comptes t’exporter à l’étranger ? C’est déjà le cas ?

En français c’est assez délicat. Je pense que les Américains s’attendent à des chansons en français de Pierre Guimard . Après, aller jouer aux États-Unis, je l’ai fait une fois, j’ai vraiment envie de le faire, de faire une tournée. Peut-être que ça se fera avec Lilly Wood ou en première partie de Ben Kweller ou de je-ne-sais-pas-qui qui m’emmènera là-bas, mais oui j’aimerais trop. En fait, c’est un rêve que je garde pour un peu plus tard. C’est délicat, je pense que tu peux te faire un kiffe et te booker dans des clubs, mais qu’il faut y aller trois, quatre, cinq fois, c’est tellement vaste. Mais j’ai pas du tout la prétention de dire de faire carrière aux États-Unis, c’est plus pour le voyage, pour le roadtrip et puis ça va bien avec ma musique. Mais peut-être avec Lilly Wood parce que c’est en anglais, à un moment ça peut tourner.

Forcément on ne peut parler de Pierre Guimard sans revenir sur Noisy Fate, ton ancien groupe. Alors avec le recul des années, si on te fait écouter, du Noisy Fate tu en ferais quel commentaire ?

Bah. euh. c’est pas terrible. ( rire ) Non, je trouve que les chansons sont pas mal, mais la prod’, le son qu’on avait, est un peu hard et il n’y a pas vraiment de raison à ça à part l’adolescence. Et puis la voix de Franklin est moins bien que celle qu’il a dans Vegastar . En tout cas, il a vachement progressé une fois le groupe terminé et heureusement pour lui. Et voilà, ça ne donne pas un truc vraiment parfait où on aurait voulu faire une musique assez produite. Ça aurait pu, mais il y avait le boulot que Franklin a fait sur la voix après qu’il aurait fallu faire avant. Et puis aussi canaliser ce truc qui était parfois un peu trop appuyé.

J’ai pu lire quelques conversations de nostalgiques sur internet : tu crois qu’un retour de Noisy Fate sera envisagé un jour style le retour des combattants ?

n07En fait dans Noisy Fate on était vraiment trois super potes : donc Franklin, Erwan et moi. Erwan, lui, est carrément ingénieur commercial, il n’a pas touché sa basse depuis 2002 donc ça serait vraiment compliqué de le faire revenir dans le groupe. On avait alors pensé à prendre Charles (NDLR : un ami proche de Pierre et Franklin ), mais ça serait vraiment juste pour rigoler. Mon exigence musicale a grimpé au fil des années ; déjà maintenant ça me ferait bizarre de ne pas chanter, alors après on pourrait faire une version où on chante tous les deux, genre Les Innocents . ( rire ) ça peut être bien n’empêche !

Malgré l’enregistrement de ton nouvel opus, as-tu eu le temps de sortir un peu récemment ? Quels sont les derniers concerts que tu as vus en tant que public ?

Et bien hier soir je suis allé voir Neil Young et Laura Marling et ce sont deux artistes que j’adore. Neil Young c’est la première fois que je le voyais sur scène, je l’admire beaucoup et ça m’a fait vraiment du bien pour la préparation de mon propre concert.

Et ton coup de coeur musical du moment ?

J’ai eu une phase où j’ai pas mal écouté Laura Maring, mais aussi Vampire Weekend, The Choral et là j’ai trop de trucs à me mettre sous la dent. J’ai aussi pas mal écouté de country comme Grams Parsons, Emmylou Harris mais en récent je sais pas. Ah si : Metronomy et MGMT ! Qui serait passé à côté ?

Et un duo improbable que tu aimerais faire secrètement ?

Style un truc bien ou un truc horrible ?

Et bien les deux !

Un truc horrible ? Julien Doré . ( rire ) Et un truc génial : Paul McCartney !

Partager !

En savoir +

Site officiel : http://www.pierreguimard.com/
Myspace : http://www.myspace.com/guimard
A lire sur Discordance : [Live report à l'Européeen->1138]

A propos de l'auteur

Image de : Co-responsable de la rubrique Musique sur Discordance.fr. Et même qu'une fois, je me suis faite accréditée sur un concert de Justin Bieber !

10 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Lundi 22 juin 2009
    nico a écrit :

    McCartNey Laura .. Ney ;)

  2. 2
    le Mardi 23 juin 2009
    Laura a écrit :

    Oui mais forcément si personne me corrige ! :)
    En tout cas je rentre de son concert. Encore. Du bonheur. Toujours. *niaise mais conquise comme jamais elle ne l’a été*

  3. 3
    le Mardi 23 juin 2009
    Anonyme a écrit :

    emmylou Harris
    Ben Kweller
    Lilly Wood

  4. 4
    le Mardi 23 juin 2009
    Julia a écrit :

    Moi je corrige toujours après publication, c’est plus drôle ;)

  5. 5
    le Mardi 23 juin 2009
    Laura a écrit :

    @ Courageux anonyme : oui mais encore ?

    @ Julia : juste pour le plaisir de me faire passer pour une inculte ?! :)

  6. 6
    le Mardi 23 juin 2009
    Julia a écrit :

    Non, c’est juste que j’ai pas le temps de corriger ou que ça me saute aux yeux seulement une fois que c’est publié !

  7. 7
    Pascal
    le Mardi 23 juin 2009
    Pascal a écrit :

    Ils avaient quand même la classe Noisy Fate (Cf La dernière photo de l’article….)

  8. 8
    le Mardi 23 juin 2009
    Laura a écrit :

    Tu es nostalgique ? D’ailleurs Pierre m’a filée l’album et le CD promo. Je me suis fait un revival du feu de Dieu !

  9. 9
    Pascal
    le Mardi 23 juin 2009
    Pascal a écrit :

    @Laura. Disons que comme Pierre, en réécoutant cela aujourd’hui je trouve que ça a quand même pas mal vieilli. Ou alors c’est moi. Ou alors c’est les deux…

  10. 10
    le Mercredi 24 juin 2009
    Laura a écrit :

    Je t’avouerai que j’ai découvert certains titres car je ne connaissais que les morceaux que Franklin m’avait fait écouté. N’ayant pas vraiment connu le groupe de son « vivant » je ne peux te dire si ca a bien veillit ou pas. La voix est nasillarde et la musique parfois hors sujet mais je crois que c’est un album qui « rassure ». Je sais pas si je suis très explicite. Enfin pour moi c’est tellement un truc irréel musicalement que finalement ca semble terriblement familier : une représentation musicale du syndrome de Pavlov en quelque sorte.
    Et je peux te dire qu’un trio avec Charles à la basse ca pourrait donner ! :)

Réagissez à cet article