Pascale Picard Band au Bataclan

par |
Deux soirs complets au Bataclan...la jeune québécoise ne pouvait espérer meilleur accueil de son premier album, Me, Myself And I .

Le Bataclan, 25.03.2009

img_1142_logoDans le public, l’ambiance est familiale. Les deux soirs de concerts sont sponsorisés par M6 Music, l’une des chaines de télévision qui a diffusé en boucle le clip de Gate 22 ces derniers mois, tout comme les médias québécois l’avaient fait un an plus tôt : dans l’habitacle des Pontiac ou dans les allées des supermarchés Provigo, difficile de passer à côté du fédérateur refrain :  » Here I aaaam, leaving soon « . À force, on frôlait l’overdose. La petite Québécoise qui monte ne s’est pas laissée impressionner par le succès rapide qui l’a amenée à assurer le show par -15 degrés aux célébrations des 400 ans de la ville de Québec, dont elle est originaire.

Sous nos latitudes plus clémentes, elle entame ce deuxième soir de concert sold out au Bataclan avec décontraction. Trop de décontraction, à en juger par l’ouverture du show : se parodiant elle-même ou étant juste trop excitée de montrer ce qu’elle a dans le ventre, elle nous sert une sorte de bouillie en anglais à un rythme infernal, le tout soutenu par des mimiques fatigantes ; That Is The Matter devient une logorrhée difficile à suivre. Peut-être Pascale Picard Band a-t-il l’ambition de créer un nouveau style, la country-core ?

Le groupe a le mérite de surprendre son audience, qui est ravie. Ce qui s’annonçait comme un concert de jolies chansons chantées par une jolie fille prend une autre tournure : Pascale a de l’énergie à revendre et entre les morceaux, elle papote gaiement avec le public, boit du vin rouge et porte un toast au public parisien.

La suite du show se fait plus agréable, notamment lors du passage obligé par la case Gate 22 . Pascale Picard libère sa bien jolie voix, qui minaude du côté d’ Alanis Morissette . Les musiciens assurent derrière, notamment le guitariste qui nous gratifie de solos bien sentis.

Si Pascale Picard creusait son côté folk et laissait de côté les simagrées qui trahissent peut-être son manque de confiance en elle, ses chansons gagneraient sûrement de la profondeur. Affaire à suivre le 2 novembre prochain, lors d’un concert à l’Olympia.

Crédits photo : Mathias Lamamy

Partager !

En savoir +

Le Myspace de Pascale Picard Band : [

A propos de l'auteur

Image de : Yves Tradoff s'intéresse à beaucoup de choses : http://yvestradoff.over-blog.com (work in progress)

5 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    Nicolas Brunet
    le Vendredi 3 avril 2009
    nico a écrit :

    Donc en gros, concert bâclé, elle a juste assuré le « single » ?

    Great !

    /nico

  2. 2
    le Vendredi 3 avril 2009
    Julia a écrit :

    Pas vraiment bâclé, mais caricatural :)

  3. 3
    le Vendredi 3 avril 2009
    Alan a écrit :

    Pascale, please, don’t take care of the last paragraph of this paper. Keep going on being what you are, this is how I (we) love you, the Band and your MUSIC.

  4. 4
    le Dimanche 5 avril 2009
    Jessica a écrit :

    Un article vraiment nul ! Pascale Picard est super généreuse avec son public donc dire qu’elle a en gros fait un show bâclé c’est nul. Pascale on t’aime, ne te laisse pas détruire par ce genre d’article tout pourri !!!

  5. 5
    le Dimanche 5 avril 2009
    cyrr63 a écrit :

    En réalité j’ai été la voir au concert à Clermont Ferrand et je peux vous dire qu’elle est géniale, beaucoup d’énergie, de la pêche, elle joue avec le public, le fait participer, elle est plus rcok que sur l’album il est vrai mais cela crée un super effet de surprise et nous montre l’éventail énorme de ses capacités vocales aussi bien Pop que Folk ou encore Rock.

    En un mot je suis ravi, c’était génial !!!!

Réagissez à cet article