Nouvelle Vague au Grand Rex

par Maya|
Nouvelle Vague à Paris. 2500 personnes qui se pressent pour ce concert tant attendu. Une soirée spéciale sponsorisée par une ribambelle de marques en tout genre et une longue file d'attente devant la salle du Grand Rex...

nouvellevague1 Nouvelle Vague : Derrière ce nom se cache le projet musical de Marc Colin et Olivier Libaux deux musiciens inspirés qui ont eu l’excellente idée de reprendre quelques uns des tubes mythiques de la new wave et du punk en version bossa nova.

La première partie sera assurée par Sir Alice l’une des chanteuses de Nouvelle Vague version 1. Une performance très psychédélique dans un registre plutôt électro. La Miss se glissera dans la peau de personnages aussi divers que variés: Infirmière sexy, femme en robe de mariée ou encore Wonderwoman en prise avec une poupée à l’effigie de Spiderman pour finir le show de façon très dévêtue. Sa façon très particulière de chanter et une balance plutôt aléatoire ne l’aideront pas à gagner les faveurs d’un public relativement sceptique. Elle ne se laissera pourtant pas démonter et fera son show jusqu’au bout en se moquant des réactions négatives d’une partie de l’auditoire.

Puis vint enfin la venue de Nouvelle Vague sous les acclamations de la salle. Si le début du set a souffert d’un son très brouillon, cela n’enlèvera rien à la ferveur affichée du public. L’ambiance est chaude et dansante et la majorité des tubes des deux albums vont s’enchaîner, agrémentées pour l’occasion de nouvelles covers assez savoureuses. Ce ne sera pas moins de 3 chanteuses (Mélanie Pain, Marina Celeste, Phoebe Killdeer) et d’un guitariste/chanteur (Gérald Toto) qui se succéderont pour donner une seconde jeunesse à des titres légendaires des Cramps, des Dead Kennedys, Bauhaus, de Clash, The Cure ou encore de Joy Division pour ne citer qu’eux.

L’atmosphère sera très différente des ambiances parfois lourdes et froides des titres originaux. Soirée nostalgique post-trentenaire ? Pas uniquement… Alors que le groupe surfe sur les souvenirs émus de son public, l’interprétation de tout ce petit monde est impeccable. Un bonheur pour les vieux briscards de ces fameuses années 80 et la séance de rattrapage idéale pour les plus jeunes.

Avec la possibilité d’acquérir à la fin du concert le live du show (limité à 300 exemplaires) ainsi qu’une pléthore de T-Shirts et badges en tout genre, Nouvelle Vague démontre également que la formation garde les pieds sur terre ainsi qu’un solide sens du marketing.

Crédits photos: Maya (http://maya.uing.net/)

En savoir +

Nouvelle Vague: www.nouvellesvagues.com/

Sir Alice: [ www.myspace.com/siralice
-> www.myspace.com/siralice ]

Partager !

2 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Samedi 12 mai 2007
    kyra a écrit :

    Bienvenue Maya ! et un big up pour la qualité des photos, elles sont superbes !

  2. 2
    le Dimanche 13 mai 2007
    Anonyme a écrit :

    Tout pareil, bienvenue parmi nous !

Réagissez à cet article