No Rest 4 the Brave

par Kyra|
Marre de la mélasse quotidienne qui vous englue dans une sorte de marasme somato-psychique dont vous ne savez plus que faire, croulant sous la paperasse, le stress et la fatigue, carburant non-stop au café-clopes entre 2 portes, grimaçant un sourire de temps à autre, avalant en vitesse un jambon-beurre avant de vous engouffrer dans la bouche crade du métro le plus proche et de vous fondre dans une masse amorphe et taciturne faite d’humanoïdes à moitié dépressifs, la tête dans le cul ou intoxiqués par les dépêches AFP dont ils s’enivrent jour après jour ? Envie irrépressible de vous décrasser les tympans avec du son bien bourrin, chargé de testostérone et d’adrénaline, made in Paris ?

nr4tbUn mot ou plutôt un acronyme : NR4TB pour No Rest For The Brave . L’un des derniers combos parisiens émergents, insufflant peut-être pas un nouveau souffle, mais une rage et une sauvagerie terriblement humaine, animées par un état d’urgence omniprésent, comme si la terre allait s’ouvrir sous leurs pas ou qu’un scud allait nous tomber sur la tête . En passe de devenir les Kings of the Stone Age, ou les derniers cow-boys français ? Pourquoi pas, en ces temps de guerre et de soumission, tout semble possible. Pas le temps de se reposer ou de se morfondre, de toute façon c’est trop tard, m’sieurs dames, les dés sont jetés et c’est quitte ou double !

Bref. 6 titres, une pochette originale, on se croirait au Far West. Ouais. Parce qu’il faut se battre pour sortir un skeud. Mais pas seulement. Ça en dit long sur l’intention du groupe. Et encore vous risquez d’être -agréablement- surpris. NR4TB, c’est du stoner rock 100% brut de décoffrage, le cheveu gras, les yeux injectés de sang, guitares saturées et la basse rugissante, batterie énervée et la voix grave, vomissant des mots -en anglais s’il vous plait- simples mais forts, qui s’agrippent au bord des lèvres et brûlent l’épiderme. Mention toute spéciale pour Mr Kain avec un K, qui remporte tous les suffrages en ce qui me concerne.

Ces 4 garçons ne sont pas nés de la dernière pluie et si vous cherchez bien, il se pourrait que vous les ayez déjà entendus/reconnus dans d’autres formations. Un indice : jetez un oeil sur les profils myspaciens de NR4TB, KINESIN, TRACY GANG PUSSY par exemple .

Pour conclure, si je devais décrire le son et l’univers de ce groupe en quelques mots, j’opterais pour la langue de Shakespeare, sans aucun doute : Novocaïne for the souls . Human bombs under the skin. !!! D.A.N.G.E.R !!! There’s gonna be an accident. Play again. Or let it die. Ignition. EXPLOSION. No time for promises. No rest for the brave. YES !

Check this : http://www.myspace.com/nr4tb

And fuck off !

Partager !

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article