No One is innocent – Nouveau Casino – 15.12.11

par |
Afin de fêter dignement les derniers jours de la tournée engagée à l'occasion de la sortie de Drugstore, No one is innocent a donné deux concerts consécutifs au Nouveau Casino (Paris).

Les Blackfeet Revolution assuraient pour la deuxième fois cette année la première partie de No One Is Innocent. Bien que le groupe produise un son tout à fait honorable tant sur scène qu’en disque, leur blues-rock/stoner était peut-être trop sympathique au regard du militantisme rock’n’roll et agressif, voir génétique des No One. Ainsi, c’est sans véritable étincelles que le concert s’est déroulé.

No one is innocent est là depuis bien trop longtemps – leur premier opus est sorti en 1994 – pour que l’on puisse encore douter de leur sincérité. Arrivé aux derniers jours d’une tournée engagée en début d’année pour défendre son dernier opus, Drugstore, No One a conservé son énergie intacte, donnant un show spectaculaire à une salle presque remplie. Les grosses guitares et les cris du cœur étant la ligne directrice du groupe, la formation a joué des titres toutes époques confondues (Drugs sur Drugstore, Où Étions-Nous sur Revolution.com, Nomenklatura sur Utopia ou encore Ne Reste-t-il Que La Guerre Pour Tuer Le silence ? sur No one is innocent, etc.) sans que sa performance perde en homogénéité.

Les années passent mais la rage et l’envie d’en découdre sont toujours là.

Crédits photo : Nicolas Brunet

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Yves Tradoff s'intéresse à beaucoup de choses : http://yvestradoff.over-blog.com (work in progress)

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article