Nine Lives – Heart Beat

par |
Nine Lives . Un groupe formé par trois jeunes Royannais (mais si Royan, cette toute petite ville sur l'océan Atlantique qui double sa population à chaque été !) qui ont dû recevoir quelques ondes miraculeuses toutes droites venues des côtes californiennes à force de rêver sur la plage de leur ville natale.

Tristan Gauthier, se pare modestement d’un joli CV d’auteur, compositeur, interprète et guitariste. Pour confirmer tout cela il s’entoure de Manuel Dalmace  à la batterie et Lionel Mercier  à la basse. Des textes légers, mais qui ont l’intérêt de laisser chacun de nous se reconnaître sur cette pop-rock aux intros accrocheuses et qui n’hésite pourtant pas à donner de la voie et du solo de guitare pour mettre un peu de piquant à tout cela.

Le morceau Dream tout particulièrement emmène Tristan dans des cris venus du plus profond de ses tripes, à la limite de la cassure après une minute d’intro toute douce de mélancolie. Après l’enregistrement de leur démo The soundtrack of my life le groupe continue d’écumer les petites scènes et de travailler ses morceaux à la recherche d’une maison de disque.

Passez sur leur Myspace pour découvrir ce rock qui fait ses premiers pas, mais qui a encore beaucoup à créer, ou aller jeter un petit coup d’oeil sur http://www.youtube.com/watch?v=umKjWMQA_hU pour voir le clip de Quiet Boy, les barrières sont parfois d’une finesse extrême entre l’amateurisme et le professionnalisme !

Myspace : http://www.myspace.com/ninelivesfr

Crédits photo : All is art photography

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : J'ai atterri à Paris à mes 18 ans pour ma licence en art du spectacle chorégraphique. La danse, ou plutôt les danses sont en effet ma passion, aussi bien dans la pratique que sous leur aspect théorique. J'aime observer, analyser, comparer et essayer de comprendre, mais étant danseuse et comédienne avant tout, je sais aussi qu'il n'y a aucune vérité de jugement au niveau de l'art, il n'y a que des points de vue. Je reviens juste d'une année sabbatique qui m'a conduit entre San Francisco et Los Angeles et je m'apprête donc à continuer mes études avec un master en études théâtrales (le but étant d'intégrer un master pro en journalisme culturel l'année prochaine).

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article