Molloy – Thursday Electric

par Mélino|
Fondé en 2005 par Jez et Caz (à la base duo d'électro-pop), Molloy est véritablement né à Londres avec l'arrivée de Toz (batterie) et Chaz (basse). Après un premier single suivi d'un EP digital accueillis avec enthousiasme par la presse indépendante anglaise, le groupe acidulé sort son nouvel EP, Thursday Electric sur le label français Silverstation Records.

200px-1718_thursday_elect_copieLes influences du groupes sont énoncées avec humour (de Devo à Noir Désir, en passant par John Waters et David Lynch pour l’esthétisme), mais à l’écoute de leur EP, c’est bien la mouvance électro-pop qui les caractérise.

Les quatre titres sont d’une efficacité dansante redoutable, et ont tous un potentiel de single indéniable. Des rythmiques au chant, en passant par les claviers, l’ensemble est agréablement lancinant. On pense aux B52′s et à CSS .

Le petit revers de la médaille inhérent à ce genre de construction en boucle, c’est qu’on peut avoir du mal à différencier chacun des morceaux quand on écoute la globalité de l’album. Il faut plusieurs écoutes pour vraiment s’approprier chaque titre comme entité unique.

Au final, il reste quand même un groupe à la technique de composition redoutable, plus mélodieux que The Kills ou Ting Ting, qui devrait sans peine trouver une place de choix au milieu des comparses précédemment cités.

Partager !

En savoir +

Molloy, Thursday Electric, 4 titres, Silverstation Records

Myspace du groupe : http://www.myspace.com/thisisfuckingbrilliant

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article