Mogwai – The hawk is howling

par |
Le plus célèbre des groupes de post-rock vient de sortir son sixième disque, The hawk is howling.

mogwai-the-hawk-is-howling-2C’est bien connu, ce sont toujours les plus exposés qui ramassent les coups pour tout le monde. Mogwai, avec ses 12 ans d’ancienneté et ses six albums, est un bouc-émissaire idéal pour tous ceux qui souhaitent se plaindre des maux du post-rock. Ses détracteurs évoquent ainsi à tue-tête l’immobilité de la scène dans les chroniques concernant ce disque. Face à eux, d’autres usent de leurs plus beaux verbes pour décrire la magnificence des productions du combo écossais. Oubliant le principe de subjectivité profonde qui régit l’exercice de la chronique, chacun se jette à corps perdu sur le camp adverse. Preuve que ce style discret déchaîne toujours autant les passions.

L’introduction du disque, I’m Jim Morrison, i’m dead dégage la grandeur, la classe et la sérénité si souvent cherchées dans le post-rock. Mieux, le titre suivant, avec ses accents tooliens marqués et sa distorsion puissante, prend le contrepied de l’auditeur. Je m’explique : les surprises ne sont pas monnaies-courantes dans le style. La coutume veut que les progressions se fassent en douceur, c’est donc très agréable à prendre même si cela va s’avérer en quelques sorte le baiser de la mort pour Mogwai .

Car c’est très exactement cela qui va mener le groupe à sa perte. Même si les écarts de styles sont rares, ils sont suffisant pour que Mogwai décrédibilise ses ambiances mélancoliques et ses atmosphères empreintes à la sérénité. Le coup fatal est porté plus tard par The sun smells too loud, qui empoisse l’atmosphère avec sa mélodie niaiseuse. Un non-sens compte tenu de la maturité présente sur certaines chansons.
Un CD appréciable donc, mais uniquement à la condition de se faire son propre tracklisting. Ce qui implique de ne pas hésiter à botter en touche ce qui ne vaut pas la peine d’être écouté.

Pour le dvd disponible avec l’édition limitée, c’est une autre paire de manche. Ok, la musique de Mogwai se marie très bien avec des images, mais ce n’est une raison pour faire des vidéos aussi emmerdantes.

Partager !

En savoir +

A propos de l'auteur

Image de : Yves Tradoff s'intéresse à beaucoup de choses : http://yvestradoff.over-blog.com (work in progress)

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article