Misconduct + Burnthe8track + Nonsense

par |
Grosse affiche hardcore au bar le Tigre de Séléstat (67). Ce n'est pas moins de trois groupes, venus de très loin pour certains, qui vont se succéder en ce froid dimanche de mars. Difficile donc de résister à l'invitation.

image1-3La soirée débutera avec le set des hardcoreux de Nonsense . Si le groupe mets quelques chansons pour se lâcher vraiment, il n’y a musicalement rien à redire. Leur hardcore puissant et vif est un pur délice pour les oreilles. Les compos d’excellentes factures alternent avec réussite les passages rapides, le chant hurlé et les voix claires, tout en ne négligeant pas par moment des ambiances plus intimistes.

Sans concession autant dans la musique que dans leurs idées voilà ce qui pourrait décrire ce groupe atypique. Existant depuis 1997, Nonsense vient de mettre l’ensemble de sa discographie sous licence libre, y compris Burning Inside leur dernier opus en date. Vous pouvez donc vous précipiter sans hésiter sur leur site web, télécharger leurs morceaux en toute légalité et constater par vous même la grande qualité de leur oeuvre. De l’aveu même de Matt, le batteur, ce mode de diffusion permets de pouvoir faire connaître sa musique au plus grand nombre dans l’espoir de pouvoir décrocher le plus de dates possibles. C’est une excellente initiative que l’on ne peut que saluer et espérer qu’elle serve d’exemple à beaucoup d’autres.

Emmenés par les frères Kun (Chant et guitares), les canadiens de Burnthe8track font quand à eux dans le punk rock pur et dur. Riffs ravageurs, mélodies imparables et formidable envie de jouer, les titres se succèdent sans temps mort et le groupe envoie tout ce qu’il peut pendant les 40 minutes qui lui seront impartis. Techniquement irréprochable, Burnthe8track impressionne par la puissance et par la justesse de sa prestation. Leur premier album The Ocean, vient d’ailleurs de sortir et est à conseiller à tous les amateurs du genre.

image3-3Écumant depuis plus de 10 ans les salles du monde entier et après avoir tourner avec des pointures telles que Sick Of It All, Satanic Surfers ou encore Hatebreed, c’est à Misconduct que revient l’insigne honneur de clôturer cette soirée en beauté. Après une courte intro sur le thème de l’Empire contre attaque, les quatre suédois (visiblement sponsorisés par Van’s et par Koppartrans) ne tardent pas à rentrer dans le vif du sujet. Hardcore way of life …, c’est ce que proclame la bannière installée derrière le batteur et c’est également ce dont quoi il sera question pendant toute la durée du show.

Fort de son expérience scénique indéniable, le groupe va assurer un show très intense et ne ménagera à aucun moment ses efforts pour tenter de faire bouger et participer la salle. Bien que peu démonstratif, le public a néanmoins l’air de bien accrocher à ce mélange de punk et de hardcore distillé avec énergie et conviction.

Excellente surprise au finale avec la découverte de ces trois groupes bourrés de talents et débordant d’une sincérité tout à fait raffraichissante. Respect total à eux et aux organisateurs de cette soirée.

Un grand merci à Matt’s et Al de NonSense.

Liens

Burnthe8track

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Fondateur de Discordance.

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article