Miossec – Chansons ordinaires

par |
Pour son nouvel album, Miossec a sorti les guitares de son garage pour retourner à un esprit plus rock. Un changement qui lui réussit bien.

Image de Miossec-chansons-ordinaires Le chanteur breton aime se renouveler et il le prouve une nouvelle fois. Fatigué de faire du « Miossec classique » après Finistériens, il s’est entouré d’un beau trio de musiciens pour réussir ce virage rock : Sébastien Buffet, Thomas Poli et David Euverte, qui ont officié dans Montgomery ou aux côtés de Dominique A . C’est dans une ferme-studio pas loin de Rennes (fidèle à sa Bretagne, donc) que la bande s’est réunie pour produire Chansons Ordinaires, un album dont tous les titres commencent par « chanson » : Chanson que personne n’écoute, Chanson qui laisse des traces, etc.

Les guitares lourdes donnent un son garage et spontané à cet album. On sent que Miossec s’est éclaté à faire ce nouveau disque. Il répète d’ailleurs à longueur d’interview comment ses musiciens et lui jouaient jusqu’au milieu de la nuit, discutaient de la discographie tardive du Capitaine Beefheart, etc. Le plaisir pris à créer cet album est contagieux, il devient celui de l’auditeur.

Si les deux premiers titres peuvent surprendre, la mayonnaise prend vite avec Chanson d’un homme couvert de femmes. On comprend où Miossec veut en venir avec ce nouvel opus, et dès lors, la structure de l’album apparaît, cohérente et efficace. Certaines chansons se démarquent du lot, comme la très belle Chanson du bon vieux temps.

Quant aux textes, ils sont poétiques, drôles, amers et durs à la fois. Le rockeur chante les jeunes filles qui avortent, les putes derrière la porte, et ça sonne toujours juste.

Miossec, en bon marin breton, a donc changé de cap sans faire naufrage : bien épaulé par ses musiciens, il navigue dans les flots du rock français sans pour autant sombrer dans les eaux de la chanson facile et légère. Ses chansons à lui sont fortes, énergiques, uniques. Une bien belle traversée.

Partager !

En savoir +

Miossec, Chansons ordinaires (Pias), sorti le 12 septembre 2011.

En concert à Paris du 20 au 23 septembre (Nouveau Casino) puis en tournée en France et à Bruxelles.

Site officielhttp://www.christophemiossec.com/

A propos de l'auteur

Image de : Martin Jeanjean est né en 1988 à Fontainebleau. Après être passé par le piano et la clarinette, il tombe amoureux de sa guitare, qu'il ne lâchera plus jamais, même après la Fin des Temps. Passionné d'art et de scène, il devient chroniqueur de théâtre pour Discordance, parce-que c'est franchement super cool. Egalement poète, il publie dans les revues "Borborygmes" et "Verso", et compte gratifier cette époque des poèmes qu'elle mérite; ce qui, croyez-le, n'est pas une mince affaire!

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article