Merrick – Anne Rice

par |
Lorsque Anne Rice l'auteur de deux sagas phares de la littérature fantastique moderne, en l'occurrence les Chroniques des Vampires et la saga des Sorcières Mayfair, décide de mettre en scène les personnages des deux séries dans un seul et même roman, c'est un véritable cadeau qu'elle fait à ses lecteurs en leur offrant une rencontre attendue depuis fort longtemps.

Le Talamasca, organisation secrète et millénaire chargée d’observer et de documenter l’ensemble des phénomènes paranormaux se produisant à la surface du globe est le point commun aux 2 univers. Et c’est naturellement lui, qui servira de prétexte à la rencontre.

L’action se situe une fois de plus à la Nouvelle Orléans et intervient alors que Lestat encore très marqué par son aventure avec Memnoch le démon, passes ses nuits immobile et silencieux, dans une sorte de léthargie dont nul ne peut l’en tirer. Louis de Pointe du lac et David Talbot, ex-supérieur du Talamasca ayant obtenu le don ténébreux, sont les 2 seuls vampires a être resté en Louisiane au chevet de Lestat.

La seule obsession de Louis, se sentant toujours coupable de la mort de Claudia le vampire-enfant d’Entretien avec un Vampire, charge Talbot d’entrer en contact avec Merrick Mayfair, redoutable sorcière ayant le pouvoir de converser avec les défunts. Son but avoué étant de rentrer en contact avec l’âme de l’enfant pour lui demander pardon.

Merrick, qui a été recueilli par Talbot lorsqu’il était encore humain, est à présent un membre respecté et redouté du Talamasca. La confrontation des 2 personnages sera le prétexte à un long flashback sur leur histoire commune, qui entrainera le lecteur de la moiteur de la Nouvelle Orléans jusqu’au coeur de la forêt tropicales mexicaine.

Bien que mettant en scène des personnages issus du clan des Mayfair, ce roman est beaucoup plus axé sur le monde des vampires. Ces derniers, malgré leur statut de non-mort appartiennent bel et bien au monde des vivants, et ils se retrouvent de ce fait totalement dépourvus face à la sorcellerie de Merrick et aux diverses apparitions de fantômes qui émaillent le récit. Cette opposition devient d’ailleurs un des thèmes récurrent du livre, Louis et Talbot y apparaissant bien faible et entièrement manipulés par la redoutable sorcière.

Le style quand à lui est parfait et on replonge avec bonheur dans l’univers étrange et romantique si caractéristique de la série. Si l’idée de ressusciter Claudia, un des personnage les plus fascinant de la mythologie des vampires, ne peut que ravir les fans, l’action est fréquemment interrompue par d’incessants retour en arrière sur le passé de Talbot et à tendance à s’essouffler au fil des pages. Néanmoins, et cela commence à devenir une tradition dans la série, la fin est riche en surprises et en rebondissements, ce qui laisse présager de bonnes choses pour la suite des aventures de Lestat et de ses compagnons.

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Fondateur de Discordance.

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article