Mark Ronson & The Business Intl – Record Collection ou la revanche du synthé.

par |
Il a bien changé, Mark. On l’avait quitté en 2007 avec l’album Version, qui remixait et réorchestrait des titres pop dans un style soul vintage.

Image de Mark Ronson & The Business Intl - Record Collection Cette fois-ci, dans Record Collection, point de remix, mais des créations originales, assemblage de son des années 80, de rap, de hip-hop et d’électro. Rien à voir, donc. Du Mark Ronson à la sauce Eighties ? Pourquoi pas. Mais bon, la rumeur parlerait d’un duo avec Boy George

Et pourtant : l’ouverture d’album est explosive, avec des premiers titres détonants : Bang Bang Bang génial, percutant, donne le ton. Un, deux, trois !, nous lance le chœur : on est clairement invité à monter sur le dancefloor et à faire sa Fergie des faubourgs. Ok, ok, on arrive.

Pas le temps de s’en remettre, ni de se reposer, on enchaîne avec Lose it (In The End), tout aussi puissant. Un morceau qui ressemble à la B.O. d’un western qu’aurait tourné Tarantino, et dont on imagine aisément le duel de la scène finale…

Après la balade sur The Bike Song, plus légère et désinvolte, ponctuée de bruits de sonnettes de vélos (un hommage au Bicycle de Queen ?) arrive l’instant redouté de l’écoute de Somebody to love me. L’improbable duo avec Boy George, commence. Et… fini. Assez oubliable, vraiment pas le meilleur moment de l’album. La chanson semble faire office de pause disco-love dans une ambiance générale assez musclée…

Record Collection est également jalonné de trois instrumentaux assez courts (1 min 30 chacun), qui jouent le rôle d’interludes assez atypiques. Ainsi, le marrant The Colour Of Crumar ressemble à s’y méprendre à la musique d’attente d’une hotline téléphonique, et Selector et Missing words détonnent nettement du reste du disque. Le premier est un morceau soul, et le second affiche un son pop rock, qui flirte clairement avec les années 70. Ce sera, sur tout l’album, les deux seuls titres non marqués d’une touche de 80’s. Mention spéciale également à Circuit Breaker, instrumental très bien construit et tout en mouvements.

Il n’est donc plus question de soul sur cet album, mais bien de synthés. Les duos sont mâtinés de hip-hop, avec la participation de rappeurs comme D’Angelo ou Ghostface Killah, mais gardent une forte connotation 80’s, comme l’attestent les featurings de Boy George (et on l’en remercie encore une fois) ou de Simon Le Bon, chanteur des Duran Duran. On peut d’ailleurs parfois être un peu désarçonné par l’ordre dans lequel les titres se succèdent…

Mais Record Collection reste une très bonne production malgré la certaine nostalgie de ne pas y retrouver le Mark Ronson d’avant…

Partager !

En savoir +

A propos de l'auteur

Image de : Rennaise de 25 ans, j'essaye de faire en sorte que la vie ne soit qu'une longue succession de musique (rock, folk, un peu d'électro), de ciné, de bouquins, d'art, d'écriture, de festivals et de voyages. Et sinon, quand j'ai cinq minutes, je travaille dans la communication culturelle. Normal, quoi.

14 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Dimanche 7 novembre 2010
    Mehdi a écrit :

    Alors que tout le monde s’accorde à dire que la chanson  » somebody to love me » est la meilleure chanson de l’album, voire une des meilleures chanson de l’année, vous ^tes les euls à la trouver  » Oubliable  » !!!
    En fait votre commentaire sur cette chanson, juge plutôt le personnage  » Boy George  » plutôt que la chanson en elle même!
    Il est évident que vous ne connaissez pas ce chanteur, puisque vous le confinez aux années 80, alors qu’il n’a jamais arrêté de faire de la musique en cela en passant par tous les styles, Reagee, Rock, Electro et même de la country !!

    Je vous invites a écouter:

    - The martyr mantras
    - The Unrecoupable One Man Bandit
    - cheapness and Beauty
    - U Can Never B2 Straight

    et de tres nombreuses collaborations ( ce n’est pas un hasard que Mark Ronson fasse appel à lui).

    Le titre  » somebody to love me  » sort le 29 novembre et on verra comment il sera accueilli !

  2. 2
    Claire
    le Dimanche 7 novembre 2010
    Claire a écrit :

    Bonjour Mehdi,

    Je suis parfaitement au courant du succès de la chanson « Somebody to love me » ainsi que de l’engouement des médias à son sujet.
    Cependant, il se trouve que, malgré tout, cette chanson ne me plaît pas une seconde. Je trouve de plus que c’est le morceau le plus faible de l’album… C’est mon droit!
    Il n’est pas question de convaincre qui que ce soit d’aimer ou de ne pas aimer une chanson: une chronique reflète la perception du chroniqueur et la transmet, c’est tout… Après chacun pense ce qu’il veut!

  3. 3
    le Dimanche 7 novembre 2010
    dominic a écrit :

    ma pauvre fille!
    tu es chroniqueuse? as tu la moindre carriere ou etudes dans la musique???
    visiblement non.
    tu te permet de juger selon tes propres gouts un titre qui est le plus melodique tant dans la voix de boy george que dans le beat.
    donc désolé de decevoir ta cervelle limitée, mais dautres chroniqueurs professionnels certifiés sont unanymes quand au fait que cest de loin de le meilleur titre de lalbum!
    dailleurs l’engouement du public ne sest pas trompé….
    alors cesse de chroniquer un titre negativement dune facon officielle!!!
    tu nas vraiment aucune sensibilité nu aucun gouts!
    merci

  4. 4
    Claire
    le Dimanche 7 novembre 2010
    Claire a écrit :

    Dominic,ne m’insultes pas.Tu vas beaucoup trop loin.
    J’ai le droit de penser ce que je veux de ce titre et de l’écrire, c’est le concept même de la chronique. C’est LIBRE!
    Ma chronique est argumentée,et ironique (j’ai d’ailleurs eu de la chance que ma « cervelle limitée » – bravo au fait pour cette brillante formule- me permette ce résultat).
    Si moi je conçois que vous puissiez aimer ce titre, comment pouvez-vous ne pas concevoir que d’autres ne l’aiment pas? Vos réactions sont ridicules et totalement disproportionnées. Chacun ses goûts enfin!

  5. 5
    Pascal
    le Dimanche 7 novembre 2010
    Pascal a écrit :

    Cher Dominic, ce genre de réactions haineuses et puériles discréditent totalement leurs auteurs, surtout lorsqu’elles sont rédigées dans une orthographe aussi approximative. Merci de passer votre chemin et de ne plus revenir.

  6. 6
    Claire
    le Dimanche 7 novembre 2010
    Claire a écrit :

    Et comment peut-tu oser être aussi condescendant, insultant et irrespectueux à mon égard, au sujet d’une simple chronique? Ca ne te paraît pas un peu extrême? Quelle violence! Il ne s’agit que de musique et des goûts de chacun, on se détend!
    D’autant plus que ma chronique, elle, est tout sauf virulente!
    Et puis tu me reproches de ne pas avoir de légitimité pour « oser » dire que je n’aime pas ce titre… Dans ce cas quelle est la tienne pour décréter ainsi que cette chanson est géniale? Le fait que « tout le monde le dise »? Sacré argument…
    Personne ici n’a tort ou raison d’aimer ou pas ce titre, ce débat n’a pas de sens! Personnellement, je ne cherche à convaincre personne: le concept de la chronique c’est de faire partager son ressenti, positif ou négatif… C’est tout!

  7. 7
    le Dimanche 7 novembre 2010
    damien a écrit :

    pfff si ce nest que les fautes qui te heurt cher pascal, ca prouve que tu n’as pas beaucoup de repartie!
    Ce ne sont pas les sois disant fautes d’orthographe qu’il faut retenir (moi je nen vais aucune….. ha si ptete des mots oubliées par la vitesse octroyée par le clavier!!) mais le fond de l’explication de dominic.

    Moi concernant somebody to love me, je trouver personnelement que cest egalement le meilleur titre de lalbum car le reste me fait penser à du bidouillage à la bjork, sans queue ni tete!
    Et pourtant, je suis loin detre fan de boy george mais j’admet que cest le seul morceau entrainant et mélodique de l’album!

  8. 8
    le Dimanche 7 novembre 2010
    sophie a écrit :

    calme toi memere claire!!! t’en verras d’autres des personnes qui ne seront jamais d’accord avec toi!!!!

    keep cool clairette!!

    lol

  9. 9
    le Dimanche 7 novembre 2010
    jean-marc a écrit :

    pascal, gros con!
    té ki toi?

    si dominic a envi de revenir, ce nest certainement pas à un bouffon dans ton genre qu’il va demander la permission!
    je trouve ton commentaire completement stupide et innaproprié concernant l’article de mark ronson.
    Il a le droit de contrecarrer l’opinion de claire meme s’il sest montré directif vis à vis de claire.

    moi concernant lalbum de mark ronson, je naime absolument rien!
    quand aux prestations live de somebody to love, elles sont nettement meilleures que la version de l’album…

  10. 10
    admin
    le Lundi 8 novembre 2010
    admin a écrit :

    Les commentaires de Dominic, Damien, Sophie et jean-marc provenant de la même adresse IP, et donc très certainement de la même personne s’amusant à polluer le forum de cet article, l’adresse a été bannie du site.

  11. 11
    le Lundi 8 novembre 2010
    Mehdi a écrit :

    Bonjour la censure !!! même en France ça existe ! C’est pire que le régime de Ben Ali, ici !!
    Il suffit qu’une personne ne soit pas du même avis que la chroniqueuse pour que vous la bannissiez !
    Claire vous avez été tout aussi condescendante envers l’artiste, puisque vous doutiez , bien avant de l’entendre que cette chanson ne vous plairait pas ( lorsque vous faites référence aux années 80)
    Et pourquoi dire « l »improbable duo avec Boy George » !!
    Votre rôle de chroniqueuse doit donner son ressenti sur l’album, pas sur un artiste.
    Ou alors ne faites pas de critiques sur les artistes que vous n’appréciez pas, c’est déloyal !

  12. 12
    Claire
    le Lundi 8 novembre 2010
    Claire a écrit :

    Cette dernière phrase n’a pas de sens: une critique, par définition, peut être positive comme négative: rien de déloyal là-dedans… Lisez d’autres chroniques, vous verrez qu’elles ne sont pas toujours positives!Il est même plus difficile d’écrire sur quelque chose qu’on n’a pas apprécié…
    De plus cette chronique concerne, je le rapelle, non pas Boy George, mais le nouvel album de Mark Ronson: le seul point négatif, à mon sens, est cette chanson. Donc quoi, je n’en parle pas? Ca c’est de la censure!
    Enfin, il me paraît évident que je n’ai rien contre Boy George, mais alors vraiment rien, si vous saviez… Je ne l’ai pas traité avec condescendance dans ma chronique mais avec humour et second degré… On ne peut pas dire que vos réactions soient aussi légères!

  13. 13
    le Lundi 8 novembre 2010
    Mehdi a écrit :

    Mais bon, la rumeur parlerait d’un duo avec Boy George…

    arrive l’instant redouté de l’écoute de Somebody to love me. L’improbable duo avec Boy George, commence. Et… fini.

    Humour et premier degré ?? Mwè !!!

  14. 14
    le Mardi 9 novembre 2010
    Sam a écrit :

    « Bonjour la censure !!! même en France ça existe ! » Entre insulter quelqu’un et apporter un point de vue argumenté contraire mais respectueux, il y a une marge. J’imagine que quand tu croises quelqu’un dans la rue qui te traite de « gros con » et de « cervelle limitée », tu dois réagir du genre « mon cher ami nous sommes en France, insultez moi, profitez de cette belle démocratie, je vous conseille même de me frapper! ». Si les commentaires sont autorisés c’est pour parler musique, pas pour déverser sa bile et sa frustration. Désolé mais le respect avant tout.

Réagissez à cet article