Luke – Les enfants de Saturne

par |
Parler de Luke et de leur nouvel album sans les comparer à qui vous savez. Voilà un exercice de style intéressant en cette période de rentrée des classes. D’ailleurs même le dossier de presse prend la peine sur deux paragraphes entiers de nous mettre en garde à ce sujet. C'est vous dire à quel point l'héritage semble lourd à porter...

lukeHistoire de préparer le terrain, c’est le très radiophonique La Terre ferme, qui aura squatté les ondes FM une bonne partie de l’été. Un refrain catchy et des intonations à la Mano Solo . C’est direct, rock et efficace sans pour autant être révolutionnaire. Mais cela était largement suffisant pour donner envie d’en entendre plus…

Une ouverture rock, un premier titre très dense, un peu d’espagnol. Décidément le fond du continent n’est jamais très loin. N’oublions pas nos bonnes résolutions dès le troisième paragraphe. Visiblement Luke a choisi d’accueillir son auditeur en n’essayant de ne pas trop le dépayser. Des compos bien ficelées, accrocheuses avec juste ce qu’il faut de rugosité pour ne pas taxer le groupe de rock FM. Mais peu à peu la musique se fait moins immédiate et part dans de nouvelles directions, lorgne vers les Clash période Sandinista ( La transparente ) ou vers le blues ( Si tu veux ).

Des thèmes oscillants entre lumière et noirceur, des textes bien ficelés à la poésie sous-jacente. L’album défile assez rapidement malgré une durée tout à fait honorable et mine de rien le scepticisme de la première écoute se transforme en une assez bonne surprise. Un bon mélange des genres entre tubes évidents ( Stella ) et des morceaux qui ne se révéleront vraiment qu’après plusieurs écoutes. ( Les enfants de Saturne, le Pays )

Bon d’accord Luke ne va pas révolutionner le rock et n’en a sans doute jamais eu l’intention.

Bon d’accord la voix de Thomas Boulard a le même timbre que celle de qui vous savez.

Bon d’accord certains clichés vont être durs à faire oublier.

Mais si le destin des enfants de Saturne est de finir dévoré par leur père, peut être bien que celui de Luke ne sera finalement pas aussi tragique. Le groupe commence a sérieusement prendre ses distances par rapport à ses illustres prédécesseurs. Ce qui est loin d’être une mauvaise chose.

Cet album est une bonne base. Il devrait d’ailleurs rencontrer le même succès commercial que la tête en arrière . Succès qui ne sera pas usurpé. Il manque malgré tout cette incandescence qui n’arrive pas à transpirer d’une production trop sage. Une incandescence qui espérons le, sera bel et bien présente en live.

En savoir +

Site officiel : http://www.luke.com.fr/

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Fondateur de Discordance.

1 commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Vendredi 7 septembre 2007
    kyra a écrit :

    A NOTER : Les enfants de Saturne est en écoute intégrale sur leur page Myspace du 05 au 08 septembre 2007 !

    Soyez les premiers à y goûter avant la sortie officielle prévue le 10 septembre, chez RCA.

    Enjoy !

Réagissez à cet article