Live !

par Polly|
Live ! C’est tout simplement deux questions fondamentales: Jusqu’où ira la télé réalité ? Et jusqu’où iriez-vous pour 5 millions de dollars ? Avouez que les deux demandent réflexion. La réponse sera la même : jusqu’à la mort.

Vous n’y croyez pas ? Vous avez tort.

live-2Voici donc un film présenté comme un documentaire  » caméra au poing  » et filmant le processus de création d’une nouvelle émission de télé réalité: Live ! . Le réalisateur, Bill Guttentag, est d’ailleurs issu du documentaire et il signe là son premier long-métrage.

Au départ la chose semble entendue : il est impossible de vendre à une chaîne américaine un programme mettant en scène le jeu de la roulette russe. Comment faire accepter à l’Amérique puritaine l’exécution programmée et volontaire d’un de ces malheureux candidats près à tout pour 5 millions de dollars ?

C’est immoral et pourtant Katy Courbet (un nom de famille récurant dans le monde de la télé poubelle), incarnée par Éva Mendes, prouvera qu’une idée née d’une simple blague, désavouée par tous, finira pourtant par se concrétiser à force d’audace et de persévérance.

Terrifiant.

Car la production de Live ! ne veut pas de suicidaires. Les candidats sont tous jeunes, beaux, pères de famille, plein d’avenir. Pourtant chacun d’entre eux a un rêve ou une ambition que seul l’argent semble pouvoir permettre. Pour cela ils sont prêts à tout, même à y perdre la vie. Un flingue, 5 balles à blanc et une seule qui pourrait vous tuer en direct, devant toute votre famille. Si vous survivez, 5 millions de dollars seront ajoutés à votre compte en banque. C’est le principe. Ça vous tente ?

Au-delà de ce projet, Live ! met en scène une executive woman prête à tout pour atteindre son but : 40% des parts de marché. Voir le film en VO permettra d’ailleurs d’apprécier toute l’ampleur du jeu d’Éva Mendes, sans fausse note et tout en cynisme et détermination. Un rôle énorme, elle figure quasiment à tous les plans.

Une fiction cruelle et haletante qui fera rapidement monter l’adrénaline chez le spectateur et une mise en scène subtile qui confère au film une consonance encore plus réaliste.

Si à la fin de la séance, vous ne pourrez vous empêcher de vous demander à partir de quand la réalité rejoindra la fiction, la question qui vous taraudera le plus, sera de savoir si d’être allé voir ce film ce n’est pas déjà être attiré par le principe même d’un tel jeu.

Partager !

5 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Mardi 2 septembre 2008
    BASTIA95 a écrit :

    Je suis certain que ce concept de téléréalité a du etre déja proposé, avec un refus de la chaine TV ou du CSA de chaque pays!
    Mais jusqu’à quand?

  2. 2
    le Dimanche 9 novembre 2008
    Anonyme a écrit :

    Il y a eu un moment ou j’ai cru que le film était un éloge à la téléréalité, en raison du discours de l’avocat de Katy Courbet [ Eva Mendes] à la fin , dans lequel il dit que l’homme qui a tué K.Courbet était un déséquilibré et que le jeu ne suscite en rien des tendances violentes . Egalement « l’hommage à Katy Courbet  » que l’on appercoit au générique de fin, et enfin une voix off dit que K.Courbet était une visionnaire !!

  3. 3
    le Mercredi 30 janvier 2008
    Anonyme a écrit :

    pour avoir vu ce film en compagnie de la personne qui a chroniqué ce film je peu vous dire que j’ai rarement vu de film aussi intense et malsain. certaines scenes sont cultes.

  4. 4
    le Mardi 5 février 2008
    Anonyme a écrit :

    Je l’ai vu hier (Into The Wild état complet…). Terrifiant, y’a pas à dire. J’ai eu du mal à me plonger dans l’aspect documentaire du film mais on comprend vite l’intérêt, plonger le spectateur dans un film à échelle réelle. L’émission semblerait presque venir de son petit écran. Cynique et malsain, les mots sont justes :)

  5. 5
    Philippe Barbosa
    le Mardi 5 février 2008
    phiL a écrit :

    j’ai oublié de signer…. ;)

Réagissez à cet article