Life on Loop, le journal – Partie 2

par |
L’installation Life On Loop a investit la galerie PYO à Los Angeles le 23 octobre dernier, entre art vidéo et performance sonore. Tout juste rentré, Oan du groupe Film Noir nous livre des extraits de son journal et des photos, avant la publication en exclusivité d’une vidéo de la performance.

Lire la première partie

Image de Ari In&Out Burger Lundi matin on va chercher la vj-ette Ari Kim à l’aéroport LAX. Ari est connue en Corée sous le nom de Vj Ipspy, où elle projette ses images psychédéliques pour Justice, les Chemical Brothers ou Thievery Corporation quand ils sont de passage à Séoul. C’est une créature de la nuit qui se lève rarement avant 17h et l’arrivée matinale sous le soleil californien est un peu violente. D’autant qu’elle s’est faite draguer dans l’avion par un « vieux de 40 ans » qu’elle soupçonne d’être dans la mafia japonaise et à qui, par peur de représailles, elle a cédé son numéro de téléphone.

Ari sera l’artisan principal des vidéos de Life On Loop. Elle travaille avec Jungwan depuis longtemps et apparait dans le clip de Film Noir « By The Bay » dont elle avait fait toutes les projections vidéo. En mangeant un hamburger de bienvenue à In & Out Burger, elle nous rappelle d’ailleurs ce moment improbable, lors du tournage du clip de « By The Bay » : un groupe électrogène qui alimente de nuit quatre projecteurs vidéo au fond d’un bois, une boite de nuit pour les hiboux. A 4 heures du matin, fatigués avant même d’avoir commencé à tourner, le groupe électrogène qui s’arrête, le silence qui tombe, la nuit noire comme un cercueil.

A L.A aussi la nuit existe mais on en parle moins, tellement il fait beau la journée.
C’est d’ailleurs l’un des challenges qui nous attendent : bloquer la lumière intense du soleil dans la galerie pour en faire un espace sombre et propice aux projections vidéo.

Un jour après, Kat et Dan, deux amis de Jungwan arrivent de San Francisco pour l’aider à finaliser une partie de l’installation, une structure en acier de 3m de haut avec des centaines de fils de nylon, qui ressemble à plusieurs harpes attachées ensemble. Elle est arrivée complètement cabossée de Paris et presque tout est à refaire, un travail à plein temps de deux semaines pour deux personnes, avec évidemment pas de budget pour ça.

Kat est une peintre et dessinatrice réellement talentueuse mais une personne sensible et fragile qui se cherche. Après avoir passé un an à travailler dans une ferme, puis six mois à méditer dans un centre zen, elle vient de commencer des études de médecine. Elle raconte aussi qu’elle travaillait comme dessinatrice chez Disney, ils lui demandaient de faire des nez de sorcière « moins juifs » et de faire Martin Luther King « moins noir ».

Son copain Dan ressemble à John Lennon comme deux gouttes d’eau, mais il est ingénieur de formation et gagne sa vie en rédigeant des brevets scientifiques pour un cabinet légal. Lui aussi a toutefois changé de vie et passe le plus clair de son temps à fabriquer des sculptures sonores ou à faire des expériences musicales bruitistes, comme il nous le montre sur cette vidéo d’un concert où on le voit s’acharner sur une basse électrique, raclant les cordes avec un ebow et passant le son dans un feedback électronique qui donne l’impression d’être emporté par un torrent de boue.

À suivre…

Partager !

En savoir +

Jungwan Bae et le collectif Friih : http://www.friih.com/

Film Noir : http://www.myspace.com/wearefilmnoir

PYO Gallery L.A. : http://www.pyogalleryla.com/

A propos de l'auteur

Image de : Oan Kim est un musicien et photographe basé à Paris. il est le leader du groupe Film Noir dont la réputation grandissante s'est étendue au-delà de la scène parisienne underground. Leur premier album I had a very happy childhood est sorti en 2009. Sa carrière internationale en tant que photographe l'a conduit à réaliser une douzaine d'expositions en France, en Corée ou en Chine. Il travaille également avec la vidéo et collabore régulièrement avec Jungwan Bae sur des projets multimédia.

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article