Les Sheriff tirent leur révérence à l’espace Grammont | Montpellier | 02.06.2012

par |
Ils se sont déplacés de l'Europe toute entière pour assister au dernier souffle des Sheriff... Pour preuve, ils étaient plus de 7 000 à l'espace rock de Grammont à Montpellier pour se prendre une dernière claque. Nul doute que beaucoup ont du penser que la nuit serait courte... mais elle a été chaude !

Dans le cadre des 15 ans de l’association Tout à Fond (TAF) de Saint-Jean-de-Védas (Z.I. de Montpellier), la bande à Fyfy s’est offert un des plus cadeaux d’anniversaire qu’on pouvait leur souhaiter : reformer les Sheriff et les faire jouer à l’espace Grammont devant 7 000 personnes. Avec à la clé, des piliers de son label Be Fast en guise d’ouverture, le public a pu profiter des indémodables Washington Dead Cats, des énervés du Brassen’s Not Dead ainsi que des plus funky Palavas Surfers. Une soirée placée sous le signe du punk, une dernière grande fête à 5€ par personne… pour lever une dernière fois le bras en l’air en signe de contestation… Dans l’esprit jusqu’au bout !

« Les Sheriff s’en vont debout, c’est le plus important. La conquête de l’Ouest est terminée » pouvait-on lire sur leur site internet.  Bien sûr que ça laisse un goût amer, mais mettez-vous à la place de Grammont : plus de 14 ans que Montpellier attendait ça ! Formé en 1984 dans la capitale languedocienne, décennie en pleine apogée du genre, mais qui voit ses Sheriff s’arrêter à l’aube des années 2000…

On a raté ça. Oh, diable ! Sacrilège, aucune excuse n’est tolérée. De la folie furieuse… A en croire les spectateurs, ces retrouvailles ont été qualifiées de « puissantes », estimant qu’en 14 ans, « rien n’a changé ». La saga de 2h30 des Sheriff part-elle avec ce qu’il restait du punk français en 2012 ?

Face à un public déchaîné et qualifié « d’hystérique », tous les hits ont bien sûr été balancés. En vrac, on peut dire « A La Chaleur des Missiles », « Condamné à Brûler », « 3, 2, 1, 0″, « Idée Fixe », « Aucune Importance », « A Coups de Batte », « Arrête de Parler », « Pendons les Haut et Court » et bien d’autres…

« Alors, que faire de ma vie ? La vivre à cent à l’heure ou éviter les malheurs ? » (Jouer Avec Le Feu)

« Un jour j’en aurai marre de me trimballer à pied, de me prendre des coups de barres (…)

Vas-y fais ton choix, tu sais très bien que j’y crois pas ! » (Pile ou Face)

« Pas de pitié pour les jolies demoiselles Qui passent leur temps à s’amuser entre elles. Pas de pitié pour les curés hystériques, surtout quand ils ont un petit air lubrique.

Qu’est ce qu’on attend pour les pendre haut et court ? » (Pendons les Haut et Court)

« A beau dire, on a beau faire, le vieux monde va s’écrouler » (A La Chaleur des Missiles)

« On va peut-être se barrer bien avant qu’on nous foute à la porte ! On n’a pas le choix, on y va ! » (A la Porte)

Histoire de savourer une dernière fois, le fanzine CAFZINE propose plusieurs extraits du concert :

Toujours aussi funky… (par CAFZIC)

Après une telle soirée, on peut lancer un défi de taille pour les 20 ans de la TAF, en 2017 : après avoir réussi avec les Sheriff, attaquez-vous aux Bérus !

Crédits photos : Annesi Tiziana (TAF 2012)

Les SheriffLes SheriffLes SheriffLes SheriffLes SheriffLes SheriffLes SheriffLes SheriffLes SheriffLes SheriffLes SheriffLes SheriffLes SheriffLes SheriffLes SheriffLes SheriffLes SheriffLes Sheriff

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Etre thésard et mélomane, c'est possible. Enfin du moins pour l'instant ! Véritable électron libre dans le Sud de la France navigant entre Montpellier, Nîmes, Avignon et Marseille, je conserve cette passion à partager mes coups de cœur, mes trouvailles... et aussi mes coups de gueule. Pour ceux qui auraient envie d'en savoir un peu plus, vous pouvez toujours jeter un œil à mon site perso, Le Musicodrome (www.lemusicodrome.com).

1 commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Vendredi 15 juin 2012
    Regis a écrit :

    Je suis un habitué des concerts à la TAF et celui des Sheriff à Grammont était parfaitement organisé et ils ont été tout aussi exellent qu’il y a 15 ans ou bien encore mi 80′s à Fratelini alors qu’ils ne faisaient que la première partie de PETER & TTB.
    Par contre un petit message perso à Fyfy !!! J’ai lu plus haut,pourquoi pas un défi de taille pour les 20 ans de la TAF en organisant les BERUS.
    Alors Fyfy, un conseil. Restes en à nous organiser de bons concerts de Punk Rock, et n’y mélange pas les groupes hyper politisés. Quand je me déplace voir un concert Punk, je ne veux pas avoir l’impression d’être à la fête de l’Huma !!! Merci encore pour la soirée du 02/06 !!!

Réagissez à cet article