Lémo – A un fil

par |
Lémo, quintet de Mulhouse – autant dire voisin du QG de Discordance – diffuse à qui les aimera leur premier EP 3 titres, nommé A un fil.

Et quelle frustration que cet E.P….

lemo-2Attention.
Je n’entends pas par là que le résultat s’avère décevant comparé à la promesse qui nous a été faite. Je n’entends pas par là que ces quelques instants passées en leur compagnie sonore sont une perte de temps. Non !

Ils avaient peu de temps pour nous intriguer. Ils l’ont fait. En quelques minutes, nous voilà chauffés puis laissés en plan, tout aguichés.

Sorte de version idéalement underground de Kyo, Lémo sécrète un rock agréablement synthétisé, qui sert des textes à l’humeur désenchantée. La voix de Sylvain, un brin snob et désabusée, ne faisant qu’augmenter l’aspect détaché et critique que le quintet possède à l’encontre de la vie quotidienne de ce début de 21ème siècle.

Le tout forme un son facile d’accès, plaisant à écouter, qui fait battre la mesure du pied et hocher la tête en rythme presque malgré soi ! Certes, on a vu plus inédit et plus pugnace, mais comment se permettre de baver sur trois morceaux qui ont été loin de nous déplaire, sans autres données sur lesquelles se fonder ?

D’autant que c’est sur scène que se révèle le véritable potentiel d’un groupe. Ne reste plus qu’à espérer qu’ils délaisseront de temps en temps leur grand Est d’origine pour confirmer cette attente, et prolonger le plaisir en live !

En savoir +

MySpace: http://www.myspace.com/lemoweb

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Miss Cinéma de Discordance et chroniqueuse hétéroclite since 2005. [Blog] [Twitter]

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article